1 min de lecture Collèges

"Le harcèlement touche tout le monde", alerte un syndicat lycéen

INVITÉ RTL - Louis Boyard, secrétaire général de l'UNL, réagit sur notre antenne à la mise en place d'ambassadeurs lycéens et collégiens par le gouvernement pour lutter contre le harcèlement à l'école.

L'invité du Grand Soir
"Le harcèlement touche tout le monde", alerte un syndicat lycéen
Crédit Média : Sylvain Charley, Bénédicte Tassart Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, au côté de Brigitte Macron, s'est rendu dans un lycée de Dijon (Côte-d'Or) pour évoquer la stratégie de lutte contre le harcèlement dans les établissements scolaires. En effet, 10% des jeunes sont harcelés, selon les chiffres dévoilés par l'Éducation nationale.

Pour tenter d'y remédier, des ambassadeurs lycéens et collégiens seront nommés dans chaque établissement. Ces élèves, volontaires, "reçoivent une formation (contre le harcèlement scolaire, ndlr) pour eux-mêmes aller former d'autres lycéennes et lycéens", explique Louis Boyard, qui rappelle que le dispositif a été mis en place par Najat Vallaud-Belkacem en octobre 2015.

Un dispositif qui satisfait le l'UNL, un syndicat lycéen. "On est content parce que le harcèlement est une problématique dont les gouvernements successifs ont mis du temps à s'emparer", réagit Louis Boyard, secrétaire général de l'UNL.

S'il loue l'efficacité des systèmes d'ambassadeurs, Louis Boyard regrette néanmoins que ce dispositif ne soit pas assez implanté. Car, "aujourd'hui, le harcèlement touche tout le monde". Selon le syndicaliste, les témoins d'actes de harcèlement doivent impérativement être sensibilisés.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés