2 min de lecture Cinéma

Louise Bourgoin à l'affiche de "Tirez la langue mademoiselle"

Une des actrices de la semaine s'appelle Louise Bourgoin. Elle sera dès mercredi 4 septembre à l'affiche de Tirez la langue mademoiselle, d'Axelle Ropert.

"Tirez la langue mademoiselle" avec Louise Bourgoin
"Tirez la langue mademoiselle" avec Louise Bourgoin

Tirez la langue mademoiselle est le prochain film, au titre accrocheur, d'Axelle Ropert. Il sera dès mercredi 4 septembre sur les écrans avec Louise Bourgoin

>
Louise Bourgoin sur son dernier film : "On s'exprime tous derrière des paravents et ça pour un acteur c'est très étonnant à jouer" Crédit Image : RTL | Crédit Média : Michel Cohen-Solal | Durée : | Date :

Une histoire romanesque

Avec beaucoup de grâce, un charme fou, une douceur presque enivrante, rien d'étonnant à ce que Judith (son nom dans le film) va faire balancer le cœur de deux frères, Boris et Dimitri (Cedric Khan et Laurent Stocker), deux médecins.

Une histoire hautement romanesque, dans laquelle les comédiens ont dû donner le meilleur d'eux-mêmes, tant l'écriture d'Axelle Ropert était particulière ! "On s'exprime tous derrière des paravents et ça pour un acteur c'est très étonnant à jouer", raconte la comédienne. 

Le texte est tellement écrit, littéraire, surprenant, que finalement, il faut complètement s'effacer derrière le texte

Louise Bourgoin
Partager la citation

"Ça a été difficile de m'effacer. Jusqu'ici, on m'a proposé des rôles qui demandaient des performances, un investissement physique et émotionnel. Ici, le texte est tellement écrit, littéraire, surprenant, que finalement pour qu'on est de l'empathie pour le personnage, il faut complètement s'effacer derrière le texte, donc en faire très peu", poursuit-elle.

À lire aussi
Rey et Kyo Ren dans "Satr Wars 9" Star Wars 9
"Star Wars 9" : que racontait le scénario alternatif du réalisateur originel du film ?

Pour appuyer davantage le sentiment amoureux, l'héroïne évolue tout au long du film, vêtue de rouge, une couleur que l'actrice a beaucoup de mal à porter dans la vie car elle a l'impression qu'elle "attire les regards sur elle", ce qui n'est "pas [son] but".

>
Tirez la langue, mademoiselle - Bande-annonce

Un vrai physique de cinéma

Par sa taille, très grande, très charpentée, par son visage d'une beauté délicate, au sourire lumineux, l'actrice a un vrai physique de cinéma. Elle se souvient de ses études aux Beaux-Arts, destinée à une carrière de professeur d'art plastique, un prof qui lui avait dit : "Si tu n'as pas ton CAPES, tu pourras toujours être actrice avec le physique que tu as", ce qui l'avait énormément "vexée". 

"J'étais quand même diplômée des Beaux-Arts, j'avais travaillé 5 ans dans son école et le fait de me rabattre sur ce que l'on m'avait donné à la naissance me paraissait très triste", se souvient Louise Bourgoin. Finalement, elle s'est servie de "toutes les cartes" qu'elle "avait en main".

Me rabattre sur ce que l'on m'avait donné à la naissance me paraissait très triste

Louise Bourgoin
Partager la citation

L'actrice vient de terminer le film de Nicole Garcia, Un beau dimanche, que l'on verra en janvier prochain, avec Pierre Rochefort, le fils de Jean Rochefort. 

La semaine prochaine, elle part pour les Etats-Unis, tourner aux côtés de Garrett Hedlund (Tron et Inside Llewyn Davis, le dernier des frères Coen) la nouvelle coqueluche de ces dames aux USA.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Culture-loisirs Divertissement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants