3 min de lecture Cinéma

"Gravity" : "Nous tournions des choses qui n'existaient pas encore", explique Alfonso Cuarón

A l'affiche dans les salles de cinéma ce mercredi, "Gravity", "Malavita" de Luc Besson, avec Michelle Pfeiffer, et le "Cœur des hommes 3".

"Gravity", avec Georges Clooney et Sandra Bullock, sortira en France le 23 octobre prochain
"Gravity", avec Georges Clooney et Sandra Bullock, sortira en France le 23 octobre prochain

Les nouveautés cinéma à l'affiche ce mercredi : le chef-d’œuvre Gravity, le retour en forme de Michelle Pfeiffer dans Malavita et Le cœur des hommes, troisième volet.

>
Alfonso Cuarón sur "Gravity" : "Ça nous a pris environ 2 ans pour imaginer cette technologie et 5 ou 6 mois avant le tournage nous avons su que c'était possible" Crédit Média : Stéphane Boudsocq | Durée : | Date :

"Gravity" avec Sandra Bullock et George Clooney

Les immenses qualités de cet immense film sont dues à l'artisan Alfonso Cuarón. Réalisateur mexicain, il était déjà à l'oeuvre sur l'un des meilleurs films de la série Harry Potter (Le prisonnier d'Azkaban) et formidable dans un film écolo-futuriste : Les fils de l'homme, avec Clive Owen et Julianne Moore.

Pour Gravity, le cinéaste a eu l'idée de plonger ses héros dans le vide spatial et ses comédiens dans l'inconnu technologique. Car en lançant le processus de fabrication du film, il n'était pas certain de pouvoir le tourner : les machines supposées exhausser ses rêves de metteur en scène n'existaient pas, notamment pour donner vie au personnage de Sandra Bullock.

Ça nous a pris environ 2 ans pour imaginer cette technologie

Alfonso Cuarón
Partager la citation
À lire aussi
Le monstre "Ça Chapitre 2" interprété par Bill Skarsgård Cinéma
VIDÉO - "Ça 2" : une bande-annonce finale pour la vengeance du clown Pennywise

"Sandra Bullock devait jouer dans le vide, tout était très programmé donc il fallait que tout soit parfaitement synchronisé et parfaitement aligné. Elle était supposée flotter et jouer, raconte le cinéaste avant d'ajouter, ce qui était incroyable, c'est que nous tournions des choses qui n'existaient pas encore."

Il explique ensuite qu'ils ont mis environ 2 ans à imaginer la technologie pour le film, et c'est seulement 5 à 6 mois avant le tournage qu'ils ont su que ça serait possible. "Nous avons construit les machines mais tout a fonctionné la veille du tournage", se souvient-il.

Il y aura, pour l'histoire cinéma, un avant et un après Gravity comme ça a été le cas pour Avatar, Titanic, Star Wars ou 2001, l'odyssée de l'espace.

>
Gravity - Bande annonce - VOST

"Le cœur des hommes 3" de Marc Esposito

Ce troisième volet arrive 10 ans après le premier film sorti en 2003. L'histoire de 4 copains qui partagent leurs mésaventures sentimentales, professionnelles et familiales. Dans ce 3e opus, le film est truffé de dialogues salaces un peu fatigants mais la mélodie familière est au rendez-vous.

C'est une aventure très singulière pour moi ce "Cœur des hommes"

Marc Esposito
Partager la citation

Le cœur des hommes bat vraiment quand on se concentre sur ses personnages principaux : Marc Lavoine, Jean-Pierre Darroussin, Bernard Campan et le petit nouveau Eric Elmosnino qui a remplacé Gérard Darmon et réussi vite à le faire oublier. Le film ressemble au final a celui qui l'a imaginé : Marc Esposito.

"C'est quand même assez rare qu'une comédie soit à ce point nourrie d'événements personnels. J'ai plein de trucs qui me sont arrivés ou qui sont arrivés à des proches, explique le réalisateur, c'est une aventure très singulière pour moi ce Cœur des hommes."

>
Le cœur des hommes 3 - Bande annonce

"Malavita" avec Michelle Pfeiffer et Robert De Niro

Michelle Pfeiffer est aux côtés de Robert de Niro et Tommy Lee Jones pour l'adaptation du roman de Tonino Benacquista. La vie d'une famille de repentis mafieux protégés sous une fausse identité par le FBI dans un petit village normand.

A la fois comédie et film d'action, mitonné avec le savoir-faire de Luc Besson,  Malavita permet de retrouver Michelle Pfieffer qui avait un peu disparu des écrans. La star de Scarface, Batman ou Les liaisons dangereuses est la meilleure des trois vétérans d'Hollywood. "C'est sans doute le rôle le plus complexe que j'ai eu à jouer depuis longtemps et je m'en suis rendue compte en travaillant le personnage", confie l'actrice.

C'est sans doute le rôle le plus complexe que j'ai eu à jouer depuis longtemps

Michelle Pfeiffer
Partager la citation

Elle explique qu'elle s'est concentrée sur ce que ça signifie pour son personnage "de voir ses enfants et son mari protégés de la sorte car ils sont tout ce qui lui reste." "Je sais ce que c'est d'être une mère et une épouse et l'idée de garder une unité de famille ça me connaît. C'est elle le ciment de cette famille", conclu-t-elle.

C'est la première fois que Michelle Pfeiffer et De Niro ont des scènes en commun dans film.

>
Malavita - Bande annonce - VOST
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Culture-loisirs Divertissement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771223811
"Gravity" : "Nous tournions des choses qui n'existaient pas encore", explique Alfonso Cuarón
"Gravity" : "Nous tournions des choses qui n'existaient pas encore", explique Alfonso Cuarón
A l'affiche dans les salles de cinéma ce mercredi, "Gravity", "Malavita" de Luc Besson, avec Michelle Pfeiffer, et le "Cœur des hommes 3".
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/laissez-vous-tenter-gravity-nous-tournions-des-choses-qui-n-existaient-pas-encore-explique-alfonso-cuar-n-7771223811
2013-10-23 10:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vfXZK8qh3oA0ujcR_XmSaw/330v220-2/online/image/2013/1021/7765861448_gravity-avec-georges-clooney-et-sandra-bullock-sortira-en-france-le-23-octobre-prochain.jpg