2 min de lecture Agression sexuelle

Kevin Spacey définitivement écarté de la série "House of Cards"

Après les premières accusations d'agressions sexuelles portées à l'encontre de l'acteur, Netflix avait déjà suspendu le tournage de la saison 6.

Kevin Spacey incarne l'influent Frank Underwood dans la série "House of Cards"

Verra-t-on de nouveaux épisode de la série House of Cards sans son personnage emblématique, Frank Underwood ? L'hypothèse est à l'étude dans les rangs de la société de vidéo à la demande Netflix, qui diffuse la série ainsi que de la société de production Media Rights Capital (MRC), coproductrice du feuilleton. 

Kevin Spacey, visé par plusieurs accusations d'agressions sexuelles, vient en effet d'être définitivement écarté de la série dont il tenait le rôle titre depuis 2013. "Netflix ne sera plus impliqué dans aucune production de House of Cards avec Kevin Spacey. Nous allons continuer à travailler avec Media Rights Capital pendant ce hiatus pour évaluer comment nous allons aller de l'avant", a expliqué le géant du streaming dans un communiqué. 

MRC a également pris la parole par la voie d'un communiqué ce vendredi 3 novembre : "Alors que nous poursuivons l’enquête en cours sur les allégations graves concernant la conduite de Kevin Spacey sur le tournage de House of Cards, il a été suspendu, avec effet immédiat". 

Des salariés dénonce une ambiance "toxique"

Dans un premier temps, le tournage de la saison 6 de la série avait été suspendu en début de semaine, après une première accusation à l'encontre de l'acteur portée par l'acteur Anthony Rapp. Celui-ci affirme que l'acteur a tenté de le séduire alors qu'il n'était âgé que de 14 ans. Des faits qui remonteraient à 1986 et pour lesquels Kevin Spacey, qui dit ne pas s'en souvenir, s'est excusé "pour ce qui aurait été une attitude en état d'ébriété des plus inappropriées". 

Depuis, les langues se délient. L'acteur mexicain Roberto Cavazos, qui travaillait avec Kevin Spacey lorsque ce dernier était directeur artistique du théâtre Old Vic de Londres, affirme avoir été victime de harcèlement de la part de la star d'Usual suspect. De son côté la chaîne CNN rapportait plusieurs témoignages d'anciens et actuels employés de la série, qui font état d'une ambiance "toxique" en raison du comportement de "prédateur" de l'acteur de 58 ans. 

Suite à la multiplication de ces accusations, Netlfix a d'ores et déjà annoncé qu'elle ne diffuserait pas le film Gore, produit par Kevin Spacey et actuellement en phase de postproduction. L'acteur y interprète le rôle de Gore Vidal, romancier et scénariste américain décédé en 2012. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés