2 min de lecture Laissez-vous tenter

Karin Viard : "Je préfère être le troisième ou quatrième choix d’un réalisateur"

RENCONTRE - Dans "Jalouse", Karin Viard incarne une quinquagénaire d'une envie maladive. Confidences d'une actrice pour la libération de la parole.

Laissez-vous tenter
Sam Smith et Karin Viard - Laissez-vous tenter
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : Mandarin production / Studio Canal / France 2 Cinéma / Séverine Brigeot
Voir la suite

Six ans après le joli succès de leur film La délicatesse, David et Stéphane Foenkinos reviennent au cinéma avec la sortie mercredi de Jalouse, leur deuxième long-métrage, avec Karin Viard.

Le pitch ? Nathalie, prof de lettres, arrive à un moment pas facile de sa vie : divorcée, quinquagénaire, voyant sa fille devenir adulte et amoureuse, bousculée au boulot par l'arrivée d'une ravissante et ambitieuse jeune collègue, va basculer dans une sorte d'aigreur, qui la pousse à dire les pires horreurs à tout le monde.

Les frères Foenkinos signent un film remarquable, acclamé lors du festival du film francophone d'Angoulème fin août. Il faut dire que le rôle principal a été écrit par David et Stéphane Foenkinos spécialement pour Karin Viard. Flatteur mais pas vraiment confortable pour la comédienne. "Quand je sais que c’est écrit pour moi, cela me stress. Si ça me plaît, je me dis vais-je être à la hauteur ? Je préfère être le troisième ou quatrième choix d’un réalisateur. J’arrive en terrain super neutre, personne n’attend rien de moi ! (rire)"

La parole libre

Et actualité oblige, nous avons évoqué l'affaire Harvey Weinstein. Nous avons demandé clairement à l’actrice si elle avait eu connaissance de cas similaires de harcèlement ou d'agressions sexuelles dans le cinéma. 

Réponse : non, mais ça n'empêche par Karin d'en avoir été victime… "Quand je suis arrivée à Paris, jeune fille, je me faisais harceler sexuellement sans arrêt, et je pensais que c’était normal. Un jour j’en parle avec des amies en leur demandant on est d’accord, on se fait tout le temps tripoter ? Les quatre me disent pas du tout… Là je prends conscience que quelque chose en moi autorise cela. À partir du jour de cette discussion, je n’ai plus jamais été agressée sexuellement."


La liberté de parole, un des atouts de Karin Viard, actrice sincère, vraie. On la retrouve au mieux de sa forme dans Jalouse de David et Stéphane Foenkinos avec aussi Anne Dorval, Thibault de Montalembert, Anaïs Demoustier. À ne pas rater mercredi au cinéma.

Également au programme de "Laissez-vous tenter"

Sam Smith est de retour avec The Thrill Of It All. De passage samedi à Cannes, nous l’avons longuement rencontré pour une interview en exclusivité. Ses confidences sont rares, intenses, sincères, émouvantes. À l’image de sa musique.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés