1 min de lecture Info

Jérôme Savary, un demi siècle de spectacle

Le metteur en scène est décédé ce lundi des suites d'un cancer à l'âge de 70 ans. Il laisse derrière lui une carrière riche, marquée par une vision très personnelle du théâtre, tourné vers le grand public.

Jérôme Savary appréciait avoir un cigare aux lèvres
Jérôme Savary appréciait avoir un cigare aux lèvres Crédit : AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Le Magic Circus, projet d'une vie
Jérôme Savary, décédé lundi soir à l'âge de 70 ans, était tout à la fois un boulimique et un gourmet du théâtre populaire, qui enchaînait spectacle sur spectacle sans jamais abandonner sa lutte pour une certaine idée de son art. Arielle Dombasle, qu'il dirigé en 2003 dans La Belle et la toute petite bête, a régit à sa disparition au micro de RTL. "Il était parfois tyrannique et plein de mauvaise fois, mais tellement inventif", se souvient la comédienne, qui le définit comme un "clown triste". Il était selon elle "un être tout en folie, en générosité et en science du spectacle".

En 1966, Savary  fondé une compagnie de théâtre qui porte son nom, avant d'être rebaptisée Grand Magic Circus et ses animaux tristes. Connue sous le nom Magic Circus, il montera avec elle divers spectacles, comme Zartan ou Superdupont. En 1982, il a été président du Nouveau Théâtre populaire de Montpellier, où il reprend La Belle Hélène, monté à Paris en 1983, et dont il démissionne le 12 juin 1985. Il devient alors président du Centre Dramatique de Lyon, où il crée Le Bal des Cocus (1987) avec notamment la comédienne Anémone..

Défenseur de spectacles populaires
En juin 1988, il est nommé directeur du théâtre national de Chaillot. Il y monte D'Artagnan (1988), Les rustres (1992) ou encore Pierre Dac, mon maître soixante-trois (1994). Grand défenseur de la démocratisation du théâtre, osant des mises en scène dépoussiérant les classiques, Jérôme Savary a également monté des comédies musicales : L'histoire du cochon qui voulait maigrir (1984), ou encore La légende de Jimmy (1990), l'opéra-rock de Michel Bergé et Luc Plamandon.

Ses opéras l'ont fait voyager à travers l'Europe. La flûte enchantée sera présentée au festival de Bregenz en Autriche en 1985, et La veuve joyeuse au Grand Théâtre de Genève en 1983. En 2010, il est l'auteur et le metteur en scène de Paris frou-frou dernière séance, un retour nostalgique sur les cabarets parisiens du début du XXè siècle.



(avec AFP)

Lire la suite
Info Culture-loisirs Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759114632
Jérôme Savary, un demi siècle de spectacle
Jérôme Savary, un demi siècle de spectacle
Le metteur en scène est décédé ce lundi des suites d'un cancer à l'âge de 70 ans. Il laisse derrière lui une carrière riche, marquée par une vision très personnelle du théâtre, tourné vers le grand public.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/jerome-savary-un-demi-siecle-de-spectacle-7759114632
2013-03-05 10:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/d108WkoI0US1qgKXKXuoiQ/330v220-2/online/image/2013/0305/7759115143_jerome-savary-appreciait-avoir-un-cigare-aux-levres.jpg