1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. EN IMAGES - Messi, Ronaldo, Zlatan... Quels super-héros seraient les joueurs de football ?
4 min de lecture

EN IMAGES - Messi, Ronaldo, Zlatan... Quels super-héros seraient les joueurs de football ?

EN IMAGES - Les joueurs de football sont parfois considérés comme des surhommes, mais quels super-héros seraient-ils ?

Zlatan-Batman
Zlatan-Batman
Zlatan-Batman
Zidane-Docteur Strange
Valbuena-Ant-man
Suarez-Deadpool
Roanldo-Iron Man
Messi-Captain America
Guardiola-professeur X
José Mourinho-Nick Fury
Matuidi-Black Panther
Zlatan-Batman
Zidane-Docteur Strange
Valbuena-Ant-man
Suarez-Deadpool
Roanldo-Iron Man
Messi-Captain America
Guardiola-professeur X
José Mourinho-Nick Fury
Matuidi-Black Panther
1/1
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Des exploits, des gestes surhumains, un don naturel incompréhensible, les fans de football trouvent bien souvent que leurs idoles font des choses balle au pied qui dépassent l'entendement. Une passe venue de nulle part, un dribble supersonique ou une frappe de mammouth, reproduire ça dans votre club de District est un doux rêve qui vous a parfois valu un claquage. Mais tant qu'à comparer Messi, Ronaldo and co. à des surhommes, quels super-héros seraient-ils ? Batman, Superman, Deadpool et même le Professeur X ont tous un alter ego à crampons. 

Le frimeur vs Le gendre idéal

À tout seigneur tout honneur, Lionel Messi qui vient de rafler un 5e Ballon d'Or. Petit, chétif mais bourré de talent, le petit Leo a été soigné grâce à des injections d'hormones de croissance et devenir une machine sur le terrain. Ça ne vous rappelle rien ? Steve Rogers, le patriote recalé par l'armée à cause d'un corps trop frêle, mais devenu un surhomme après l'injection d'un sérum fabriqué par Howard Stark. Devenu Captain America, il est l'un des super-héros les plus emblématiques. 

Autre joueur à truster les récompense, Cristiano Ronaldo. Un athlète hors norme, qui s'entraîne plus que tout le monde pour se construire un physique de déménageur. En dehors, CR7 devient un millionnaire très bling, qui a défrayé la chronique en sortant avec le mannequin Irina Shayk et n'hésite pas à s'afficher dans des soirées people. Un genre de Tony Stark en somme. Porté à l'écran par l'excellent Robert Downey Junior, il devient un super-héro une fois son armure d'Iron Man enfilée. Mais entre deux missions il n'est jamais contre une petite soirée sympa. Et comme dans Captain America : Civil War, les deux hommes ne s'aiment pas beaucoup et finissent par s'affronter. 

Les bad boys justicier

Un bad boy toujours borderline au niveau éthique, qui n'hésite pas à se faire justice tout seul quand il le faut. Les accrocs au foot reconnaîtront Luis Suarez, l'avant-centre génial du FC Barcelone et de l'Uruguay. Les mordus de comics verront eux le portrait de Deadpool. Deux allumés qui trouvent toujours le moyen de revenir dans nos bonnes grâces avant de replonger aussi sec. 

À lire aussi

Une face sombre, celle d'un héro mystérieux qui punit violemment ses adversaires et n'est jamais loin de la ligne rouge. Mais on le laisse faire car il est trop fort et surtout c'est le patron. Vous aurez tous reconnu, le Chevalier Noir Batman. Ou alors Zlatan Ibrahimovic. Brutal et sans pitié sur le terrain ou dans Gotham, ils ont un pouvoir sur les autres, ils leur inspirent la terreur

Les grandes écoles de super-héros

On prend des gamins surdoués, on les éduque, on leur apprend comment maîtriser leurs dons, on les développe, on les intègre au sein d'une équipe afin de pouvoir vaincre les adversaires les plus coriaces. Que ce soit l'Institut Xavier (l'École Xavier pour jeunes surdoués) qui forme les jeunes mutants pour devenir des X-Men ou la Massia du FC Barcelone qui prend des phénomènes précoces pour construire une dream team issue du cru, la méthode est la même. 

À contrario, d'autres choisissent de réunir des talents affirmés, déjà reconnus et adulés, pour former des armada intraitables. À l'image du S.H.I.E.L.D de Nick Fury qui a fait appel aux plus grands super-héros pour former les Avengers, le Paris Saint-Germain a débarqué un jour avec un chèque en blanc pour recruter les plus grands. La France ne lui a pas résisté, et l'Europe est la prochaine étape. 

Deux tête pensantes pour stratèges

Qui dit école dit professeur. Philosophie de leur discipline, psychologie pour gérer les troupes, main de fer dans un gant de velours ou père fouettard, là encore l'analogie super-héros/football peut être faite. Pour diriger l'école des X-Men, qui mieux que Pep Guardiola  en Professeur Xavier ? Extrémiste du beau jeu pour l'un et de la cohabitation pacifiste pour l'autre, ils sont tous les deux capables de rallier les autres à leur cause. 

De l'autre côté, la fin justifie les moyen. Manipuler, mentir, cultiver le culte de la désinformation et du secret pour tenir son groupe. Bienvenus dans le monde de Nick Fury, ou de José Mourinho. Pour former les Avengers et diriger le S.H.I.E.L.D, Fury ne recule devant rien, même pas à utiliser la mort de l'agent Coulson pour souder sa team. Pour l'entraîneur portugais, gagner et tout ce qui compte peu importe s'il faut créer des animosités pour faire monter la sauce. Autre chose, les deux ont un immense dédain pour la modestie

Chaque super-héro aurait ou trouver son pendant sur les pelouses du monde. Matuidi en Black Panther, Zidane en Docteur Strange, Neymar en Diablo ou encore Valbuena en Ant-Man.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/