1 min de lecture Cinéma

"Au revoir là-haut" : "J'ai dévoré le livre en deux jours", confie Albert Dupontel

INVITÉ RTL - Le réalisateur a réalisé l'adaptation du prix Goncourt 2013, "Au revoir là-haut", un roman qui l'a profondément marqué.

L'Entretien du jour
"Au revoir là-haut" : "J'ai dévoré le livre de Pierre en deux jours", confie Dupontel
Crédit Média : Bernard Poirette Crédit Image : FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Au revoir là-haut, réalisé par Albert Dupontel est sorti en salles le 25 octobre dernier. Le metteur en scène a choisi d'adapter le roman de Pierre Lemaître, prix Goncourt 2013, qu'il avait pu lire en avant-première un an avant sa sortie en librairie.

"J'étais très pris, mais étant un grand lecteur je me suis jeté sur l'ordinateur et j'ai dévoré le livre de Pierre en deux jours. J'ai eu un énorme plaisir de lecteur et ça m'a un peu effleuré, parce que le livre est très visuel, de ce qu'on pourrait faire dedans. Et puis j'ai précipitamment refermé le livre en me disant que ce n'était pas du tout dans ma catégorie d'économie de production. Je préfère faire des films petits ou moyens, mais pas des gros films comme ça", se souvient Albert Dupontel.

Dix huit mois après avoir lu Au revoir là-haut, Dupontel rencontre Lemaître et demande à l'écrivain si son roman est bien un pamphlet déguisé contre l'époque actuelle. "Tout à fait", lui répond l'auteur. À partir de ce moment-là, le réalisateur s'est senti légitime pour adapter l'histoire de ces deux soldats rescapés de la Seconde guerre mondiale qui montent une arnaque aux monuments aux morts pour se venger de l'indifférence de la patrie.

Fidèle au roman, le film parvient néanmoins à s'en émanciper. Visuellement, Au revoir là-haut est spectaculaire et intime à la fois. Et comment ne pas citer le remarquable casting. Bien sûr, on trouve Albert Dupontel, mais aussi Nahuel Perez Biscayart, découvert dans 120 battements par minute, Niels Arestrup, Laurent Lafitte, Mélanie Thierry, Émilie Dequenne et tant d'autres...

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés