1 min de lecture Guillaume Canet

César : "The Artist" meilleur film, Omar Sy meilleur acteur !

Avec six récompenses, le film "The Artist" ressort comme le grand vainqueur de la 37ème cérémonie des Césars (meilleur film, meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius et meilleure actrice pour Bérénice Béjo). Rien en revanche pour la star du film, Jean Dujardin, battu par Omar Sy et ses "Intouchables" pour le César du meilleur acteur. C'est la seule récompense pour le film de l'année, qui a séduit presque 20 millions de spectateurs. Le film "Polisse", gros succès populaire, a lui aussi été boudé, avec deux prix subsidiaires.

Numéro 5 : Omar Sy, César 2012 du meilleur acteur, s’est enrichi à hauteur de 2,29M€
Numéro 5 : Omar Sy, César 2012 du meilleur acteur, s’est enrichi à hauteur de 2,29M€ Crédit : Nicolas Briquet
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Laurent Marsick


TOUTES LES REACTIONS DE LAUREATS, C'EST PAR ICI

LES PHOTOS DU TAPIS ROUGE, C'EST PAR LA

Voici le palmarès de la 37e cérémonie des César:
    Meilleur film
    The Artist (réalisé par Michel Hazanavicius)
    Meilleur réalisateur
    Michel Hazanavicius (The Artist)
    Meilleure actrice
    Bérénice Bejo (The Artist)
    Meilleur acteur
    Omar Sy (Intouchables)
    Meilleure actrice dans un second rôle
    Carmen Maura(Les femmes du 6e étage)
    Meilleur acteur dans un second rôle
    Michel Blanc (L'exercice de l'Etat)
    Meilleur espoir féminin
    Naidra Ayadi (Polisse) et Clotilde Hesme (Angèle et Tony)
    Meilleur espoir masculin
    Grégory Gadebois (Angèle et Tony)
    Meilleur scénario original
    Pierre Schoeller (L'exercice de l'Etat)
    Meilleure adaptation
    Yasmina Reza et Roman Polanski (Carnage)
    Meilleure musique originale
    Ludovic Bource (The Artist)
    Meilleur son
    Olivier Hespel, Julie Brenta et Jean-Pierre Laforce (L'exercice de l'Etat)
    Meilleure photo
    Guillaume Schiffman (The Artist)
    Meilleur montage
    Laure Gardette et Yann Dedet (Polisse)
    Meilleurs costumes
    Anaïs Romand (L'Apollonide, souvenirs de la maison close)
    Meilleurs décors
    Laurence Bennett (The Artist)
    Meilleur film de court-métrage
    L'accordeur(réalisé par Olivier Treiner)
    Meilleur film d'animation
    Le Chat du Rabbin (réalisé par Joann Sfar, Antoine Delesvaux)
    Meilleur film documentaire
    Tous au Larzac (réalisé par Christian Rouaud)
    Meilleur premier film
    Le cochon de Gaza (réalisé par Sylvain Estibal)
    Meilleur film étranger
    Une séparation  (réalisé par Asghar Farhadi)

Revivez la cérémonie des César 2012 :

23h47 : "C'est un film dont personne ne voulait au départ et maintenant on est au plus haut", estime Michel Hazanavicius, visiblement ravi. Pour les Oscars, on y croit. Réponse à partir de 4h du matin lundi.

23h45 : et le César du meilleur film est attribué à "The Artist" de Michel Hazanavicius, qui remporte son 6ème trophée ce soir. Logique, même si certains regretteront que Jean Dujardin n'ai pas remporté le César du Meilleur acteur.

23h41 :
et Guillaume Canet qui revient pour annoncer le César du meilleur film

23h38 :
Omar Sy, révélé sur Canal Plus avec son compère Fred Testot dans le SAV, semble très ému. Il lâche un gros "putain" avant de remercier ses parents, François Cluzet ("un grand monsieur"), Fred, son agent ("même si on m'a dit que ça ne se faisait pas") et toute l'équipe du film. On l'attendait pas et il est là. Peu importe si certains vont grincer des dents, s'attendant à la récompense pour un acteur plus confirmé, ça fait plaisir !!!!

23h36 : OMAR SY !!!! L'acteur de 34 ans remporte le César du meilleur acteur pour son rôle dans "Intouchables". C'est le premier César de la soirée pour le film de l'année 2011 !

23h30 : Bérénice Béjo remporte le César de la meilleure actrice pour son rôle muet dans "The Artist", qui remporte son 5ème César.
"Je le voulais", déclare l'actrice née à Bueno Aires, révélée dans "Meilleur espoir féminin" de Michel Blanc en 2000. Une juste récompense pour celle qui assiste à la folie Jean Dujardin depuis plusieurs semaines. Très émue, elle est craquante Bérénice.

23h27 :
place au César de la meilleur actrice, remis par Gilles Lellouche, qui salue son entrée, "la plus pourrave de la soirée".

23h25 : Le César du meilleur réalisateur pour Michel Michel Hazanavicius, papa de"The Artist" ! 4ème récompense pour le film star de la soirée.
On est un peu jaloux du bisou de sa femme, la sublime Bérénice Béjo à qui Hazanavicius a rendu hommage. "Bérénice, le film te doit beaucoup, tu l'as inspiré, ce César est pour toi". Wahou !

23h20
: César du meilleur film étranger pour "Une séparation", film iranien de la réalisateur Asghar Farhadi, qui raconte le drame d'une famille iranienne.

23h15 : La meilleure blague de la soirée pour l'acteur et humouriste Laurent Lafitte (Le Petits mouchoirs), qui évoque le "César du meilleur français dans une actrice américaine" ! "Les nominés sont Benjamin Milleppied dans Nathalie Portman, Olivier Martinez dans Halle Berry, François Pinault dans Salma Hayek et Brahim Zaibat dans Madonna". Ha ha ha ha !

23h10 : César du meilleur son pour Olivier Hespel, Julie Brenta et Jean-Pierre Laforce pour "L'Exercice de l'Etat". 3ème récompense pour le film de Pierre Schoeller, à égalité pour l'instant avec "The Artist".

23h05
: Laure Gardette et Yann Dedet récompensés par  le César du meilleur montage pour "Polisse". Deuxième César le film coup de poing de Maïwenn, très ému après l'hommage de ses monteurs. C'est mignon.

23h00 : "Un siège vous sera toujours réservé, et si ce n'est pas pour le ministre, ce sera pour le cinéphile". Il a fait soft De Caunes avec Frédéric Mitterrand, le ministre de la Culture

22h58 : César de la meilleure adaptation pour Yasmina Reza et Roman Polanski et "
Carnage". Le réalisateur franco-polonais absent, c'est Kate Winslet, actrice principale du film, qui vient récupérer le trophée.

22h52
: c'est parti pour l'hommage à Annie Girardot décédée en février dernier et qui avait été récompensée de trois César durant sa carrière. Des extraits de tous ses films sont projetés sur l'écran géant de la salle.

22h49 : et Kassovitz remet le César de la meilleure photographie à "The Artist". 3ème récompense pour le film muet. Et toujours rien pour "Intouchables". Comme souvent, le film le plus vu par le public français ne semble pas avoir séduit les votants.

22h48 :
Mathieu Kassovitz fait une apparition surprise pour remettre le César de la meilleure photo. Une présence surprenante pour le réalisateur de "L'Ordre et la morale" qui avait critiqué violemment son absence de nominations. "Vous ne m'aimez pas, je ne vous aime pas non plus. Narcissique et prétentieux. Je le suis. Je l'affirme. Je vous emmerde. Bonne journée", avait notamment lancé Matthieu Kassovitz sur Twitter fin janvier avant de lâcher des propos autrement plus vulgaire...

22h46 :
séquence humoristique avec Valérie Lemercier en faux duplex en Inde à dos d'éléphant. Et ensuite, Antoine De Caunes présente l'application "César" qui permet, notamment, de s'occuper de François Berléand. L'habiller, le nourrrir, ect... Un Berleand parfait dans l'auto-dérision.

22h44 : le meilleur scénario pour Pierre Schoeller et  "
L'Exercice de l'Etat".

22h42 :
mais oui Sara Forestier ! La lauréate du César de la meilleure actrice en 2011. On se souvient encore de sa tirade après sa récompense. "Dans le film je joue une pute politique, et quand j'ai fait le film je connaissais rien à la politique, et j'étais vierge. Voilà !" Et elle a encore offert une prestation un peu loufoque.

22h39 : 
Il fallait bien que ça arrive. Antoine de Caunes évoque Nicolas Sarkozy et le Fouquet's pour présenter le film politique "La Conquête". Et Antoine se lâche : "Le président est à la télé tous les soirs, il croit que c'est pour ça que les gens vont autant au cinéma.". Et bim. Et De Caunes qui conclut : "N'oubliez pas d'aller voter". Pour qui ?

22h38 : Le  César du meilleur court métrage pour "
L'Accordeur" d'Olivier Treiner.

22h32 :
enterrée la hache de guerre entre la France et l'Espagne (affaire des Guignols) ? Oui pour la formidable famille du cinéma français qui récompense du César du meilleur second rôle féminin l'actrice espagnole Carmen Maura ("Les Femmes du 6e étage"), habituée des films de Pedro Almodovar.

22h29 :
quelle entrée pour Kad Mera ! L'acteur se vautre sur le pupitre lors de son arrivée. Bon, c'est surement fait exprès mais ça passe bien. Il doit remettre le prix du meilleur second rôle féminin.

22h25 :
place maintenant au traditionnel hommage aux personnalités du cinéma disparues en 2011. Acteurs, actrices, producteurs, monteurs, réalisateurs, ingénieurs du son, attachée de presse : tout le monde y a droit. Un hommage particulier est rendu à Marie-France Pisier, décédée en avril dernier

22h20 :
c'est long, c'est long, surtout avec le discours en anglais de Kate Winslet, qui finit malgré tout par quelques petits mots en français. Pour titanicomanique, le film de James Cameron ressortira en salles le 4 avril prochain, en 3D.

22h15 :
Antoine De Caunes lance l'hommage à Kate Winslet, l'actrice anglaise mondialement connue pour son rôle dans Titanic. Le prix lui est remis par le réalisateur français  Michel Gondry, qui avait fait tourner l'actrice dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Kate Winslet, César d'honneur, est resplendissante dans sa robe à paillettes. Difficile de pas plonger dans on décolleté.

22h09 : sans surprise, le César de la meilleure musique originale pour "The Artist"
et Ludovic Bource, déjà récompensé du Golden Globe. Deuxième récompense pour "The Artist". Pour l'instant, la palme du meilleur discours pour Ludovic Bource, qui a commencé par se remercier lui-même avant de "se faire" toute l"équipe du film.

22h05 :
pour remettre le César de la meilleure musique originale, la sublilissime Alice Taglioni, qui a décidé de fredonner les plus grandes musiques de film. Sur le son de Star Wars, ça envoie. Les geeks qui regardent sont surement tombés amoureux.

22h00 :
Le César du meilleur documentaire pour  "Tous au Larzac" de Christian Rouaud.

21h55 :
la comédienne et humoriste belge Julien Ferrier débarque dans son personnage de "Sarah van der Buss". Elle vient défendre la cause animale dans le cinéma et tacle gentiment Jean Dujardin. "Jean Dujardin, il est où il est là ? T'es beau t'es grand t'es fort, tu mérites d'être là. Le petit chien, le petit Uggie il était là aussi. C'est lui qui t'a mis dans la lumière, tu es son faire-valoir". Et pan !

21h52 : le César du meilleur premier film pour "
Le cochon de Gaza" de Sylvain Estibal. Un film qui traite avec humour la situation entre Israéliens et Palestiniens. Le film raconte l'histoire d'un pêcheur de Gaza qui remonte un jour un cochon dans ses filets. Or l'animal n'a droit de cité chez aucun des peuples de la région. Il décide d'entreprendre avec son cochon un commerce des plus insolites avec une jeune colon russo-israélienne qui élève des cochons. Mais il lui manque un cochon mâle. A voir absolument.

21h48 : le meilleur espoir masculin à Grégory Gadebois (
Angèle et Tony). 2ème César pour ce film intimiste.

21h43 : De Caunes prévient les lauréats. Même en ce temps difficiles, interdit de fondre son César pour récupérer l'or. "
Les trophées sont désormais d'un système de traçabilité"

21h40 :
Pour ceux qui auraient oublié, Joann Sfar c'est aussi César du meilleur premier film, César du meilleur acteur (Éric Elmosnino) et César du meilleur son en 2011 pour son film sur Serge Gainsbourg.  Son félin philosophe issu de la BD, qui triomphe depuis 2002 à travers cinq albums dans au moins huit langues, sacré par le cinéma. Mérité.

21h39
: Le Cesar du meilleur film d'animation pour "Le chat du Rabbin" de Joann Sfar.  Alexandre Astier, "Mr Kaamelott" emmerde Antoine de Caunes, qui souhaitait que l'acteur accélère un peu. Le tout avec un dragon vert sur la scène et une fanfare qui faisait son apparition toutes les 10 secondes.

21h34: le César des meilleurs décors est attribué à Laurence Bennett pour The Artist ! Premier prix pour le film de Michel Hazanavicius. Que le début ?

21h31 :
De Caunes en remet une couche sur le piratage d'Intouchables. "Il y a un criminel parmi nous, et pas un petit pissou dans l'avion", en référence à l'affaire Depardieu.

21h30 : le César des meilleurs costumes est attribué à Anaïs Romand pour "L'Apollonide, souvenirs de la maison close"


21h28 : Antoine De Caunes fait un appel à la délation pour dénoncer celui qui a mis "Intouchables", version Académie des César, sur le net, en téléchargement gratuit. Pas de réponse pour l'instant.

21h26 :
humour ou pas, Mathilde Seigner, qui remettait le prix à Michel Blanc, admet qu'elle aurait préféré que le César du meilleur second rôle soit attribué à "Didier", alias Joey Starr.

21h24 : Meilleur acteur dans un second rôle : Michel Blanc dans "
l'exercice de l'état".  L'ancien bronzé ravi d'avoir été récompensé pour un rôle éloigné de ce qu'il offre au public actuellement. Ils en sont où Christian Clavier et Thierry Lhermitte ?

21h20 :
le show Omar Sy commence. Antoine De Caunes rend hommage au rire d'Omar Sy et lui demande de se contenir un peu dans la salle.  "Tu enregistres les blagues et tu riras demain". Ah, l'esprit Canal !

21h17 : Incroyable ! Il y aura cette année deux meilleures espoirs féminins :
Nadira Ayadi dans "Polisse" et Clotilde Hesme dans "Angèle et Tony". La moisson commence pour "Polisse". Les remerciements sont très traditionnels. Pour changer. On attend un peu plus de piquant pour la suite.
 
21h13 :
pour remettre le Prix du meilleur espoir féminin, De Caunes convoque la "reine du glumour", le beau Tahar Rahim, meilleur acteur en 2010 pour son rôle mémorable dans "Un prophète" de Jacques Audiard.

21h10 :
Antoine de Caunes fait son apparition sur la scène du Châtelet, en dansant, accompagné de... Joey Starr, se lançant dans une danse complètement effrénée. Loufoque.

21h07 :
et voilà Antoine De Caunes, le maitre de cérémonie ! Pour son intro, il a décidé de se mettre en situation et de parioder les films en compétition.  Un face à face simulé avec Gérard Lanvin dans les "Lyonnais" ou encore De Caunes, le visage tuméfié, dans le commissariat de "Polisse".

21h04 :
Guillaume Canet rend hommage à  Pierre Gamet,  un ingénieur du son historique du cinéma français, "son père spirituel" explique l'acteur-réalisateur, les larmes aux yeux.

21h03 :
"Le monde entier envie notre cinéma". Mais oui Guillaume. "La singularité de notre cinéma et notre audace nous permet de rayonner bien au delà de nos frontières. Et il fait partager notre richesse culturelle au monde entier". Rien que ça.

21h00 :
c'est parti pour les César 2012 ! Guillaume Canet, le président de la 37ème édition, est comme d'habitude , craquant. Un Canet "très fier" de présenter des films si "différents pour une année record pour le cinéma à l'heure du téléchargement". La preuve que...

20H52
: la star de la cérémonie, Jean Dujardin, arrive au théâtre du Châtelet accompagné de la réalisatrice de "Polisse", Maïwenn. Au micro de Canal Plus, avec son pote Gilles Lelouche, "Chouchou" Dujardin espère une soirée formidable. La famille du cinéma et ses poncifs....

Retrouvez le dossier de la rédaction

Quiz César

Lire la suite
Guillaume Canet Cinéma César
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants