1 min de lecture César

César : l'Amour et l'humour au premier plan

La 38e cérémonie des César s'est déroulé ce vendredi soir au Théâtre du Châtelet. Le film "Amour" de Michael Haneke a triomphé en remportant les cinq récompenses les plus prestigieuses, au cours d'une soirée loin d'être ennuyeuse.

"Une invitation à la vie"
Après avoir obtenu la Palme d'Or à Cannes et avant de concourir pour les Oscars ce dimanche, Michael Haneke, Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant ont raflé la mise aux César. Avec cinq récompenses dont celles du meilleur film, meilleure actrice et meilleur acteur, le film Amour est le grand gagnant de la soirée de ce vendredi.

Dans sa longue robe rouge, la frêle Emmanuelle Riva a confié ne pas "concevoir de recevoir un prix" sans le partager "avec toute l'équipe du film". "Ça m'est difficile d'être toute seule avec cela, c'est tellement précieux", a ajouté l'actrice, qui fêtera ses 86 ans dimanche à Hollywood où elle est en lice pour l'Oscar de la meilleure actrice. Très émue, elle terminera son discours en citant Kleist : "Ami néglige pas de vivre car elles fuient les années. C'est une grande invitation à la vie".


L'émotion, il l'a ressenti également. L'acteur américain Kevin Costner était l'invité de marque de cette soirée. Lorsqu'il est monté sur scène pour récupérer son César d'honneur des mains de Michel Hazanavicius (The Artist), l'interprète de Robin des bois Prince des voleurs n'a pu contenir ses larmes.
"Mon français ne saurait exprimé ma gratitude" a-t-il commencé, avant de confesser : "je ne peux cacher que je suis américain et que je fais des films de cow-boy". Une fois dans les coulisses, Kostner a confié au Figaro avoir été surpris par "un sentiment que je n'avais pas anticipé".

Jacques Audiard et son film De Rouille Et d'Os sont les autres vainqueurs de la soirée. Si Marion Cotillard est repartie bredouille, son partenaire à l'écran Matthias Schoenarts (à qui le champagne a fait tourner la tête) a quant à lui reçu le prix du meilleur espoir masculin. Le film a également remporté la distinction de la meilleure adaptation et Alexandre Desplat a été récompensé pour sa bande originale du film.


La grande perdante de la soirée reste incontestablement Noémie Lvovsky. Nommée dans pas moins de treize catégorie pour Camille Redouble, l'actrice et réalisatrice est repartie les mains vides. A l'inverse, les téléspectateurs ont passé une soirée très agréable.

François Damiens en grande forme
Présidée par Jamel Debbouze et présentée par Antoine de Caunes, cette 38e édition était riche en spectacle. Les deux hommes, étaient en liason constante par un "téléphone rouge", le premier étant dans la salle et le deuxième sur scène. Antoine de Caunes n'a pas manqué de faire sa traditionnelle blague à José Garcia, son ancien compagnon sur Canal +. Cette année, il a révélé le numéro du téléphone fixe de son ami, en donnant celui du siège du Front National dans le 13e arrondissement de Paris.

Les deux hôtes de la soirée n'ont pas cessé de rebondir et de plaisanter sur deux actualités du moment : la polémique lancée par le producteur Vincent Maraval sur le salaire des acteurs; et le scandale qui touche le secteur alimentaire, après la découverte de viande de cheval dans des produits de la marque Findus. 

Parmi toutes les interventions des remettants, celles de Laurent Laffite, Manu Payet et surtout François Damiens ont particulièrement amusé le public. Le belge était sur scène pour remettre le prix du meilleur costume. Après avoir traité Jamel de "petit monsieur" après que celui-ci l'ait interrompu, l'acteur de Dikkenek a lâché un dernier mot ironique : "Remettre les costumes c'est pas non plus le grand truc de la soirée. J'aurais préféré remettre un autre César".
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Revivez la 38e cérémonie des César

Voici les principaux prix décernés lors de la 38ème cérémonie des Césars
   
- Meilleure actrice : Emmanuelle Riva, pour "Amour".
    - Meilleur acteur : Jean-Louis Trintignant, pour "Amour".
    - Meilleur film : "Amour", de Michael Haneke.
    - Meilleur réalisateur : Michael Haneke, pour "Amour".
    - Meilleure actrice dans un second rôle : Valérie Benguigui, pour "Le Prénom".
    - Meilleur acteur dans un second rôle : Guillaume de Tonquedec, pour "Le Prénom".
    - Meilleur espoir féminin : Izia Higelin (la fille du chanteur Jacques Higelin), pour "Mauvaise fille".
    - Meilleur espoir masculin : Matthias Schoenaerts, pour "De Rouille et d'Os".
    - Meilleur scénario original : "Amour", de Michael Haneke.
    - Meilleure adaptation : "De Rouille et d'Os", de Jacques Audiard.
    - Meilleur musique originale : Alexandre Desplat, pour "De Rouille et d'Os".
    - Meilleur premier film : "Louise Wimmer", de Cyril Mennegun.
    - Meilleur film étranger : "Argo", de Ben Affleck.

Lire la suite
César Info Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7758715753
César : l'Amour et l'humour au premier plan
César : l'Amour et l'humour au premier plan
La 38e cérémonie des César s'est déroulé ce vendredi soir au Théâtre du Châtelet. Le film "Amour" de Michael Haneke a triomphé en remportant les cinq récompenses les plus prestigieuses, au cours d'une soirée loin d'être ennuyeuse.
https://www.rtl.fr/culture/cesar-l-amour-et-l-humour-au-premier-plan-7758715753
2013-02-23 08:24:00