2 min de lecture Chemins d'écrivains

Philippe Claudel : "La colline de Sion est un lieu qui compte toujours autant"

Pour son "Chemin d'écrivains", Philippe Claudel nous emmène en Lorraine, où sont ses racines et où il vit toujours, sur la colline de Sion, à quelques kilomètres de Nancy.

Philippe Claudel au sommet de la colline de Sion, en Lorraine.
Philippe Claudel au sommet de la colline de Sion, en Lorraine. Crédit : Bernard Lehut
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Philippe Claudel, auteur des Âmes grises, a publié entre 2012 et 2013 deux livres très personnels. Le premier, Parfums, évoque les odeurs qui imprègnent sa mémoire. Le second, Jean-Bark, est un vibrant hommage à son éditeur Jean-Marc Roberts, mort en mars dernier 2013.

"La colline de Sion a jadis été rendue célèbre par Maurice Barrès, qui a consacré à ce lieu et à la communauté religieuse qui s'y était installée un livre, La colline inspirée", explique Philippe Claudel. "Aujourd'hui, c'est un auteur qu'on ne lit plus trop. On lui associe des images et un ton nationaliste qui n'est pas de bon augure, mais il faut rappeler que c'était un écrivain extrêmement considéré de son vivant par la jeune garde qui venait après, notamment André Breton et Louis Aragon, parce que c'était un formidable styliste."

Un point de vue unique en Lorraine

"J'ai en commun avec lui, en-dehors du fait d'être lorrain, l'amour pour ce lieu, qui est une sorte de colline, mais plutôt un promontoire", poursuit-il. "Quand on s'approche de loin, à vélo ou en voiture, on commence à apercevoir dans la campagne lorraine une sorte d'énorme bateau, de barge renversée."

La colline de Sion fait figure d'exception au sein du relief lorrain. "C'est une éminence, un lieu élevé dans un pays qui en compte peu, puisque le massif des Vosges est un peu plus loin", souligne Philippe Claudel. "La Lorraine campagnarde est faite de collines et de petits vallons, mais n'a pas de hauteurs qui permettent d'embrasser largement le paysage, ce qui est le cas sur cette colline."

Un lieu d'attachement émotionnel et créatif

À lire aussi
Amélie Nothomb dans "Chemin d'écrivains" littérature
Amélie Nothomb : "C'est rassurant de penser qu'il y a encore des endroits où on est à l'abri du canon"

L'écrivain conserve un attachement émotionnel particulier à l'égard de cette colline. "Si j'avais à citer quelques lieux qui ont compté à la fois émotionnellement, familialement et aussi d'un point de vue créatif, elle en ferait partie", explique-t-il. "Je me souviens être venu écrire quelques pages il y a quelques mois, dans ma voiture, ici."

Philippe Claudel devant la basilique Notre-Dame de Sion.
Philippe Claudel devant la basilique Notre-Dame de Sion. Crédit : Bernard Lehut

"Je terminais un petit texte sur mon ami éditeur Jean-Marc Roberts. Je revenais d'une lecture à Metz et je n'avais pas envie de rentrer au milieu de la nuit, j'avais encore envie de penser à lui, d'écrire quelque chose", raconte-t-il. "J'ai un peu obliqué de ma route et je suis venu ici. Il était peut-être deux heures, trois heures du matin. C'était une façon d'être encore un peu avec Jean-Marc et d'écrire encore sur lui."

Les livres Jean-Bark et Parfums de Philippe Claudel sont publiés chez Stock.

>
Chemins d'écrivains du 25 août 2013 Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chemins d'écrivains Littérature Philippe Claudel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants