3 min de lecture Littérature

Nathalie Kuperman présente "Je suis le genre de fille"

RENCONTRE - Au programme de ce "Laissez-vous tenter", le roman "Je suis le genre de fille" de Nathalie Kuperman. Le livre raconte les aventures de Juliette, une femme d'aujourd'hui en proie au doute et aux affres de la vie quotidienne.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 02 avril 2018 Crédit Image : BALTEL/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Le Service Culture
Le Service Culture Journalistes RTL

Aujourd’hui, nous vous conseillons l'un des livres les plus drôles du moment : Je suis le genre de fille de Nathalie Kuperman publié aux éditions Flammarion. Elle s'appelle Juliette, 50 ans, divorcée, vivant seule avec sa fille de 14 ans, Valentine, et elle peine à trouver sa place dans la vie de tous les jours. Et pour ne pas être heureuse, Juliette a beaucoup de talent qu'elle raconte dans un long monologue, une suite de chapitres qui commencent à chaque fois par cette même phrase : "Je suis le genre de fille qui..." "Juliette , c'est quelqu'un qui n'arrive pas à s'affirmer, qui pense toujours que l'autre a raison sur elle et qui tente, mais ce sont de vaines tentatives, de dire 'non'", explique Nathalie Kuperman. 

Nathalie Kuperman nous fait beaucoup rire, elle nous attendrit aussi avec sa gaffeuse magnifique, son genre de fille pleine de contradictions et de névroses. Son roman prend même une tournure plus grave quand il révèle les blessures intimes qui fragilisent Juliette. "C'est aussi quelqu'un qui refuse à un moment donné, les injonctions au bonheur (...) et du coup elle explique qu'elle a décidé un jour 'de ne pas être heureuse", poursuit l'auteur. 

L'exposition "L'empire des roses" au Louvre-Lens

Direction Lens, au musée du Louvre, à la découverte de l’art persan du XIXe siècle, du temps où la dynastie Qajar, régnait sur le pays. L’exposition a pour titre L’empire des roses. Et c’est le couturier Christian Lacroix qui signe la scénographie. Une L’exposition historique, les quelque 400 somptueux objets exposés proviennent de prêts du monde entier, notamment des musées iraniens, ce qui est un exploit vu les relations diplomatiques tendues, c’est le moins qu’on puisse dire, entre nos deux pays. Pour mieux nous immerger dans le faste de la dynastie Qajar, Christian Lacroix a imaginé un palais dans lequel on entre par trois arcades bleues.

Les Qajar qui ont régné sur la Perse à partir de 1786 et jusqu'en 1925. Le plus grand des princes Qajar s’appelle Fath Ali Shah. Vous le reconnaîtrez facilement grâce son très haut chapeau et à sa barbe interminable. C'était le "hipster" du XIXe siècle ... Il l’a laissé pousser pour se démarquer de son prédécesseur, son oncle Agha Mohammad Shah, le fondateur de la dynastie Qajar, à qui il a donc succédé en 1797. Et c’est sous son règne qui a duré 37 ans que Téhéran est devenue la capitale du pays. Outre les grandes réformes qu’il a réalisées, Fath Ali Shah était réputé pour sa prodigieuse beauté et la richesse de son harem.

Jennifer Lawrence à l'affiche de "Red Sparrow"

À lire aussi
Le bandeau du PricxGoncourt en 2015 littérature
Goncourt : un prix créé par des frères "homophobes et antisémites", relate Trierweiler

Red Sparrow est un film d'espionnage qui s'inscrit dans la lignée des derniers James Bond : violent, rugueux et noir. Red Sparrow, d'ailleurs réalisé par Francis Lawrence le metteur en scène des trois derniers Hunger Games, raconte l'histoire basée sur des faits réels, de jeunes russes, (filles et garçons), formés pour séduire des cibles occidentales et leur soutirer par tous les moyens possibles, y compris sexuels, des informations.

Jennifer Lawrence incarne Dominika, jeune ballerine à la carrière brisée par un accident et qui va devenir espionne aux méthodes particulièrement redoutables, avant de tomber sous le charme d'un agent de la CIA. Premier constat : dans le film Jennifer Lawrence n'a pas hésité à dévoiler, dans tous les sens du terme, toutes les facettes de son physique dans d'impressionnantes scènes d'action ou de sexe. D'autres stars de son calibre, oscarisée et populaire à la fois, auraient hésité, elle non et c'est une constante depuis le début de sa carrière... 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Exposition
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants