1 min de lecture Goncourt

Goncourt 2014 : Lydie Salvayre rejoint le cercle fermé des femmes primées

L'écrivain Lydie Salvayre a reçu ce mercredi le prix Goncourt pour son roman sur la guerre civile espagnole, "Pas Pleurer".

>
Lydie Salvayre réagit à sa récompense Crédit Image : AFP | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Lydie Salvayre entre dans le cercle très restreint des femmes à avoir reçu le Goncourt. Elle est la 11ème à avoir reçu le prix depuis 1903. Avant elle, Marie NDiaye l'avait obtenu en 2009. L'écrivain a remporté le prestigieux prix mercredi avec son roman Pas pleurer, face à de sérieux concurrents comme David Foenkinos. Le roman a été choisi par les jurés au 5e tour, par 5 voix contre 4 à l'Algérien Kamel Daoud, auteur de Meursault contre-enquête.

Fille de républicains espagnols en exil, Lydie Salvayre, née en 1948, a grandi en France près de Toulouse. C'est l'histoire de sa mère pendant la guerre d'Espagne qui a inspiré l'auteur pour son roman récompensé.

Pas Pleurer est l"histoire de sa mère, Montse, qui avait 15 ans en 1936, au début des hostilités. Montse s'enfuie avec son frère anarchiste pour Barcelone où elle découvre l'amour et les pensées révolutionnaires. À travers le vécu tragique de sa mère et son oncle, l'écrivain rappelle ce conflit haineux et terriblement meurtrier. 

La couverture de "Pas Pleurer" de Lydie Salvayre
La couverture de "Pas Pleurer" de Lydie Salvayre Crédit : Seuil

Hommage à sa mère et à Georges Bernanos

En parallèle de cette histoire poignante, Lydie Salvayre donne la parole à un célèbre écrivain anti-franquiste, Georges Bernanos. Il est installé depuis deux ans à Majorque, aux Baléares lorsqu'il assiste impuissant aux massacres des Républicains par les Franquistes. L'écrivain rend ainsi un hommage vibrant à l'auteur des Grands cimetières sous la lune.

À lire aussi
Nicolas Mathieu dans les locaux de RTL people
Coronavirus : "Payer ses impôts" mieux qu'applaudir à 20h, selon Nicolas Mathieu

Avec Pas Pleurer, Lydie Salvayre honore également ses racines. Sa langue maternelle est le castillan mais l'auteur a toujours été amoureuse du français. Elle étudie d'abord la médecine et la psychiatrie à Toulouse, tout en publiant des petits textes dans des revues littéraires. Son premier roman, La Déclaration, est publié en 1989. Le premier d'une longue lignée jusqu'au Goncourt. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Goncourt Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants