1 min de lecture Culture

Les livres ont la parole : "L'homme de ma vie" de Yann Queffélec

REPLAY - Dans un roman très personnel, "L'homme de ma vie", Yann Queffélec évoque son père dont il n'a jamais réussi à se faire aimer.

livre Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
Les livres ont la parole : "L'homme de ma vie" de Yann Queffélec Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Yann Queffélec publie son ouvrage peut-être le plus important, à coup sûr le plus personnel, L'homme de ma vie. Cet homme, c'était son père, l'écrivain Henri Queffélec, dont il n'a jamais réussi à se faire aimer. Henri Queffélec était écrivain lui-aussi et ses relations avec son fils ont toujours été ambivalentes, difficiles voire douloureuses.

"Pour moi, ce livre est à la fois un exercice d'admiration parce que mon père est probablement l'homme que j'ai le plus admiré, le plus aimé. Et en même temps, c'est un exercice d'apaisement car j'ai atteint un âge relativement respectable mais malgré tout je suis comme une sorte d'enfant quand je pense à lui, un enfant inapaisé qui demande une certaine forme de justice, a confié à RTL l'auteur des Noces Barbares, prix Goncourt 1985.

Son père a laissé un vide dans sa vie. "Mon père me manque parce que je l'ai toujours aimé. Il était un homme extraordinaire. On ne pouvait pas passer un moment à côté de lui sans devenir plus intelligent, sans se mettre à rire, sans se mettre à phosphorer...Je pense qu'il me manquera jusqu'à la fin."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Littérature Livres
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants