1 min de lecture Les livres ont la parole

Les livres ont la parole : "Baïkal-Amour" d'Olivier Rolin

REPLAY - Olivier Rolin emporte les lecteurs dans un voyage passionnant et bouleversant à bord du Baïkal-Amour, ou le train du goulag.

livre Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
Les livres ont la parole du 19 février 2017 Crédit Image : OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Dans Baïkal-Amour, Olivier Rolin raconte sa traversée de la Sibérie jusqu'au Pacifique, non pas à bord du mythique Transsibérien mais de l'autre ligne moins connue, le Baïkal-Amour. Le récit que nous livre l'auteur est passionnant et souvent bouleversant car le Baïkal-Amour, surnommé le train du goulag, c'est aussi un voyage vers le passé tragique de la Russie.

"La construction débute dans les années 30, explique l'écrivain. Comme la plupart des grands travaux de cette époque, la main-d'oeuvre est à 100 % composée de malheureux prisonniers du goulag (...) qui meurent en masse." Ce voyage dans l'histoire est également une traversée de paysages incroyables, ceux de la Taïga, un "continent d'arbres" : "On peut rouler des jours entiers et c'est toujours la même forêt, des conifères et des boulots (...) mais il y a une grande beauté dans cette immensité monotone."

Le livre s'intéresse également aux séquelles laissées par cette époque troublée de l'histoire : "Il y a une espèce de brutalité des manières russes, qui vient du fait que presque toute la population soit passée ou a eu des membres de sa famille qui sont passés dans les camps." Olivier Rolin nuance cependant cette tendance : "Il y a aussi une gentillesse, une hospitalité, une générosité très grandes. J'essaye d'être scrupuleux et de dire ce qui est insupportable et ce qui est très touchant."

Baïkal-Amour, d'Olivier Rolin, aux éditions Paulsen. 

À lire aussi
Marguerite Duras sur le plateau d'"Apostrophes" littérature
"Les Livres ont la parole" : "L'Amant" de Marguerite Duras

Le coup de cœur du libraire :

Coline Hugel, de la librairie La Colline aux livres à Bergerac (24), nous parle de Joie de Clara Magnani. Un roman dans lequel une fille découvre, à la mort de son père, un manuscrit inachevé dans lequel il raconte son histoire d'amour secrète avec une femme rencontrée quatre ans plus tôt. 

Joie, de Clara Magnani, aux éditions Sabine Wespieser. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les livres ont la parole Littérature Roman
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants