2 min de lecture Les Enfoirés

Les Enfoirés font vibrer le Zénith de Toulouse pour leur retour

NOUS Y ÉTIONS - Les Enfoirés ont démarré leur série de concerts à Toulouse le 18 janvier, sur le thème de la révolution.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Les Enfoirés font vibrer le Zénith de Toulouse pour leur retour Crédit Image : PATRICK HERTZOG / AFP | Crédit Média : Steven Bellery | Durée : | Date : La page de l'émission
StevenBelleryRTL
Steven Bellery
Journaliste RTL

C'est le programme qui rassemble chaque année le plus grand nombre de téléspectateurs à la télé. Le concert annuel des Enfoirés sera enregistré ce week-end. Mais la série de sept concerts en public a débuté le 18 janvier au Zénith de Toulouse. Et la soirée commence sur Je ne suis pas un héros de Daniel Balavoine. On est transporté en pleine Révolution. Pelles, fourches ou drapeaux rouges à la main, la bande - accompagnée d'une chorale - impressionne d'emblée. 

En deux heures, les Enfoirés feront un clin d'œil à l'élection présidentielle, chanteront sur les toits de Paris et dans le monde d'Aladdin. Ils arrivent encore à surprendre, notamment quand ils font revivre des perles du patrimoine comme L'orage de Georges Brassens, un morceau que Christophe Maé a redécouvert : "J'avais toujours entendu la chanson, mais je ne m'étais jamais penché sur le texte. J'ai grandi avec du Brassens, et cette musique à la maison", explique le chanteur.

Les plus jeunes préféreront les reprises de Can't Stop The Feeling de Justin Timberlake, Pas là de Vianney, Encore un soir de Céline Dion, ou Hello d'Adele. Jenifer et Nolwenn Leroy y donneront de la voix. "Je suis très contente et très fière de chanter avec Jenifer pour la première fois, cela veut dire beaucoup", explique Nolwenn Leroy.

À lire aussi
Pascal Légitimus Pascal Légitimus
VIDÉO - Pascal Légitimus évoque Les Enfoirés et la reformation des Inconnus

Un spectacle dynamique avec des moments de douceur

Les medleys ont été resserrés. Les chansons respirent donc un peu plus. Et le programme de la soirée réserve plusieurs moments de douceur. Mais, rassurez-vous, les Enfoirés ne sont pas devenus larmoyants sans Jean-Jacques Goldman.La route qu'il a tracée est si droite que la bande n'a connu ni ralentissement, ni baisse de régime, ni accident pour leur concert du 18 janvier. On se marre vraiment quand les Enfoirés partent en croisière où vous verrez un Michaël Youn déchaîné. On danse pendant Ça plane pour moi et Sapés comme jamais. Le tout est saupoudré d'humour poil à gratter grâce à Jeff Panacloc et sa marionnette Jean-Marc. 

Jean-Marc s'est d'ailleurs chargé de présenter Amir au public. Le nouvel entrant arrivé 6e à l'Eurovision en mai dernier a été rebaptisé "Amir vinaigre de framboise" ou "Amir-Myriam". "Je vis des instants magiques et je me rapproche des artistes au fur et à mesure. C'est un peu plus facile pour moi, quand on chante plutôt que lorsqu'on fait des sketchs. Il faut courir un peu dans tous les sens, mais c'est intéressant car on n'est pas forcément venus pour se faciliter la vie", explique Amir.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Enfoirés Musique Concert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786817839
Les Enfoirés font vibrer le Zénith de Toulouse pour leur retour
Les Enfoirés font vibrer le Zénith de Toulouse pour leur retour
NOUS Y ÉTIONS - Les Enfoirés ont démarré leur série de concerts à Toulouse le 18 janvier, sur le thème de la révolution.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/les-enfoires-font-vibrer-le-zenith-de-toulouse-pour-leur-retour-7786817839
2017-01-19 09:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dHnriknVJPcqHsruSykryg/330v220-2/online/image/2017/0119/7786818284_les-enfoires-pendant-leur-spectacle-de-2014.jpg