1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Les Enfoirés font leur révolution au Zénith de Toulouse
2 min de lecture

Les Enfoirés font leur révolution au Zénith de Toulouse

NOUS Y ÉTIONS - La troupe des Enfoirés a entamé mercredi 18 janvier à Toulouse leur série de concerts au profit des Restos du Cœur.

Les Enfoirés
Les Enfoirés
Crédit : Photo : TF1 – Laurent Zabulon / Coluche : Gaston Bergeret
Les Enfoirés font leur révolution au Zénith de Toulouse
03:04
Steven Bellery & Félix Roudaut

Le concert annuel des Enfoirés, qui rassemble chaque année le plus grand nombre de téléspectateurs, sera enregistré dimanche 22 janvier. Mais la série de sept concerts en public a débuté mercredi 18 janvier par une représentation au Zénith de Toulouse. Un premier show qui a tout de suite donné le ton lorsque les artistes ont interprété Je ne suis pas un héros, de Daniel Balavoine. Déguisée en sans-culottes, debout sur les barricades, la troupe fait sa révolution. Pelle, fourche ou drapeau rouge à la main, la bande accompagnée d'une chorale impressionne d'emblée.

Le concert a été construit autour de 17 tableaux variés, lors desquelles les artistes partent en croisière ou adressent des clins d’œil à l'élection présidentielle. Les spectateurs peuvent apprécier des titres récents, comme Can't Stop the Feeling, de Justin Timberlake, Pas là, de Vianney ou Encore un soir, de Céline Dion. Et comme à leur habitude, Les Enfoirés ressuscitent des perles du patrimoine, à l'instar de L'orage, de Georges Brassens. Un morceau qui Christophe Maé a redécouvert. "Quelle puissance", s'émerveille le chanteur qui "a grandi avec du Brassens".

Je vis des instants magiques

Amir

Tout au long du show, Les Enfoirés feront revivre un morceau quelque peu tombé dans l'oubli de Michel Fugain, interpréteront Le portrait, de Calogero et Hello, d'Adele. Jenifer et Nolwenn Leroy, très complices, y donneront de la voix. "Je suis très fière et super contente de chanter avec Jen pour la toute première fois de ma vie. Ça veut dire beaucoup pour moi", confie la Bretonne, très émue de représenter Les Restos du cœur. "C'est un petit supplément d'âme, ça porte énormément", souligne-t-elle.

Des toits de Paris à une bibliothèque géante du monde d'Aladdin en passant par une chambre d'enfant, Les Enfoirés ne déçoivent pas pour leur premier concert sans l’œil avisé de Jean-Jacques Goldman. Le petit nouveau de la bande, Amir, avait d'ailleurs du mal à retrouver son souffle. "Je vis des instants magiques et me rapproche des artistes au fur et à mesure", se félicite le médaillé de bronze de l'Eurovision, qui compte bien "travailler dur et s'appliquer pour Les Enfoirés".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/