2 min de lecture Éducation nationale

Le passé simple vit-il ses dernières heures ?

Les nouveaux programmes de l’Éducation nationale ne font plus apprendre que les troisièmes personnes du singulier et du pluriel de ce temps qui tombe en désuétude.

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
Le passé simple vit-il ses dernières heures ? Crédit Image : LCHAM/SIPA | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert et La rédaction numérique de RTL

"Il était une fois une petite fille qui avait de si jolies boucles blondes qu’on l’appelait Boucle d’Or. Un jour, elle alla se promener dans la forêt et elle aperçut une petite cabane au milieu d’une clairière. Comme elle était très curieuse, elle poussa la porte et y entra." D'aucuns soupçonnent les enfants d'aujourd'hui de ne pas comprendre le passage de ce conte. La raison ? L'emploi du passé simple, un temps qui a quasiment disparu à l'oral, remplacé par le passé composé. C’est pourquoi certains éditeurs de livres pour enfants ont décidé de demander à leurs auteurs de ne plus l’employer.

Comme l’écrivait Le Point il y a quelques jours, Hachette a complètement fait retraduire la célèbre série du Club des Cinq pour en expurger le passé simple. Et les nouveaux programmes de l’Éducation nationale ne font plus apprendre que les troisièmes personnes du singulier et du pluriel (il alla, ils allèrent), et pas avant le début du collège. Il est vrai que le passé simple est souvent employé à la troisième personne, mais comment les enfants liront-ils Les Voyages de Gulliver, un récit à la première personne ?

Le patrimoine littéraire menacé ?

Faut-il réécrire le patrimoine littéraire ? La question peut se poser, car les enfants qui ne maîtrisent pas le passé simple vont devenir des adultes qui ne comprendront rien à la plupart des romans. À la poubelle Zola, Balzac et George Sand, sous le prétexte que le passé simple est trop compliqué pour les enfants. Autant de bêtise démagogique – et de mépris pour les enfants ! – fait mal au ventre. Franchement, "ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants", transformé en "ils se sont mariés et ils ont eu beaucoup d’enfants", n'est-ce pas horrible ?

À lire aussi
Marie Drucker signe "Le Courage de grandir" sur France 2 Marie Drucker
"Le Courage de grandir" : "La différence m'intéresse", confie Marie Drucker sur RTL

Pour que le passé simple ne tombe pas en désuétude, pourquoi pas ne pas acheter les livres expurgés de ce temps ? Et prendre la jolie résolution pour cette nouvelle année, si on ne le fait déjà, de lire chaque soir à nos enfants un conte avant de les embrasser dans leur lit. Ils apprendront ainsi le passé simple le plus simplement du monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale France Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791633245
Le passé simple vit-il ses dernières heures ?
Le passé simple vit-il ses dernières heures ?
Les nouveaux programmes de l’Éducation nationale ne font plus apprendre que les troisièmes personnes du singulier et du pluriel de ce temps qui tombe en désuétude.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/le-passe-simple-vit-il-ses-dernieres-heures-7791633245
2017-12-30 09:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JcRdy8NIrTTFfZUatC_1Pg/330v220-2/online/image/2017/1230/7791633803_des-ecoliers-francais-illustration.PNG