3 min de lecture Culture-loisirs

Maylis de Kerangal, lauréate du prix RTL-Lire : "La question du don, c'est l'épicentre de mon livre"

INVITÉE RTL - Avec son livre "Réparer les vivants", Maylis de Kerangal a conquis le jury du grand prix RTL-Lire, notamment grâce à l'originalité de son histoire et la qualité de son écriture.

Maylis de Kerangal, invitée de Laissez-vous tenter, le 17 mars 2014
Maylis de Kerangal, invitée de Laissez-vous tenter, le 17 mars 2014 Crédit : ABACA PRESS POUR RTL

Maylis de Kerangal est la lauréate du grand prix RTL-Lire 2014. Les 100 lecteurs membres du jury ont choisi son roman, Réparer les vivants, publié chez Verticales.

"Ce qui me touche énormément, c'est que ce prix témoigne de la place que le roman occupe dans la vie des lecteurs, confie Maylis de Kerangal. L'événement du livre, c'est la façon dont le roman tient une place, participe à une réflexion et arrive à saisir des événements de la société avec son intelligibilité propre."

>
Laissez-vous tenter du 17 mars 2014 Crédit Image : ABACA PRESS POUR RTL | Crédit Média : Laurent Bazin et le Service Culture | Date :

Un roman à coeur ouvert

Le propos du roman est simple et exceptionnel à la fois : faire d'une greffe cardiaque le sujet d'un roman. Il n'existe pas de course contre la montre plus vitale, de suspense plus haletant, d'épopée collective plus admirable que de faire passer un cœur d'un corps dans un autre, en moins de 24 heures.

Avec Réparer les vivants, Maylis de Kerangal réalise une prouesse littéraire à l'aune du miracle médical qui l'inspire. Dans cette histoire, l'auteure a choisi de partir du donneur et pas du receveur parce qu'elle a eu "le sentiment que ce que l'on aime surtout voir quand on envisage l'événement de la transplantation, c'est les greffés en santé, réparés, souriants, explique-t-elle. Mais en fait on ne regarde pas que derrière chaque greffé, il y a des gens qui se sont réunis pour consentir aux dons." "Cette question du don, c'est l'épicentre de mon livre. Ce qui m'intéressait c'était d'interroger cette question du don", continue-t-elle.

Une documentation qui a bluffé Philippe Labro

À lire aussi
Le père Noël sur la plage de Santa Monica en Californie culture-loisirs
Cadeaux Noël 2017 : 50 idées 100% culture de dernière minute pour votre hotte

"Beaucoup d'éléments m'ont bluffé, a déclaré Philippe Labro, co-président du prix. L'amour traverse toute l'histoire. Deuxièmement ce qui me plait, c'est sa documentation. C'est une romancière, elle invente, et en même temps elle est allée sur le terrain. C'est journalistique et romanesque. Tous les personnages sont passionnants, c'est un bouquin truffé d'événements, d'anecdotes...", a-t-il ajouté.

L'auteure de Réparer les vivants a d'ailleurs demandé d'assister à une transplantation cardiaque pour écrire son roman. Elle a pu en voir une le 5 février 2013, à l'hôpital de la Salpétrière. "L'intensité que j'ai pu ressentir et éprouver dans cette nuit, elle s'est diffusée sur toute l'écriture du livre", raconte-telle.

François Busnel, directeur du magazine "Lire"

Pour François Busnel, directeur du magazine Lire et co-président du grand prix RTL-Lire, "on croit lire un livre sur une transplantation cardiaque, et en réalité, on lit une danse, une sarabande". "C'est le tour de force de ce roman. Au fil des pages, des danseurs arrivent sur une scène, s'éclipsent, passent le relai les uns aux autres, poursuit-il. C'est la grande réussite de ce livre, qui par ailleurs est passionnant parce qu'il pose une question : qu'est-ce que vivre ?".

Maylis de Kerangal explique cette impression de danse par le mouvement de la transplantation cardiaque, comme une "migration", avec "une dimension de chorégraphie".

Les lecteurs conquis par l'écriture de Maylis de Kerangal

Il y avait 5 romans finalistes, Maylis de Kerangal l'a emporté largement, à la majorité absolue, avec 51 voix, sur 100 jurés. Deux des jurés qui ont voté pour elle expliquent leur choix :

Elle a une qualité d'écriture tellement dense, tellement forte, j'ai eu l'impression d'être plaquée contre le mur

Isabelle Lévêque de la librairie Decitre à Ecully dans le Rhône
Partager la citation

"Elle a une qualité d'écriture tellement dense, tellement forte, j'ai eu l'impression d'être plaquée contre le mur. C'est absolument incroyable la façon dont elle a traité ce sujet, c'est très puissant, comme histoire et comme style", raconte Isabelle Lévêque de la librairie Decitre à Ecully dans le Rhône.

"Elle a vraiment réussi son livre, elle nous fait vibrer avec beaucoup d'émotion. Le livre est plein d'humanité et il est très difficile de le poser une fois commencé", ajoute Mylène Tony à la librairie Maupetit de Marseille.

Réparer les vivants est le lauréat du prix RTL-Lire 2014
Réparer les vivants est le lauréat du prix RTL-Lire 2014
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture-loisirs Divertissement Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771223348
Maylis de Kerangal, lauréate du prix RTL-Lire : "La question du don, c'est l'épicentre de mon livre"
Maylis de Kerangal, lauréate du prix RTL-Lire : "La question du don, c'est l'épicentre de mon livre"
INVITÉE RTL - Avec son livre "Réparer les vivants", Maylis de Kerangal a conquis le jury du grand prix RTL-Lire, notamment grâce à l'originalité de son histoire et la qualité de son écriture.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/laissez-vous-tenter-maylis-de-kerangal-laureate-du-prix-rtl-lire-la-question-du-don-c-est-l-epicentre-de-mon-livre-7771223348
2014-03-17 10:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-2UUCTFqfy0V182hrPRz2w/330v220-2/online/image/2014/0317/7770517194_maylis-de-kerangal-invitee-de-laissez-vous-tenter-le-17-mars-2014.JPG