2 min de lecture Laissez-vous conter

La vulgarisation des mathématiques avec "Math'Attak" de Kjartan Poskitt

Des maths, des maths et encore des maths... Mais n'ayez pas peur, s'amuser avec les chiffres et les nombres, c'est possible (juré craché) !

>
Kjartan Poskitt: live at BBC Scotland Crédit Image : DR |
Laurent Marsick
Laurent Marsick
Journaliste RTL

Je me souviens d'un de mes profs de maths au collège qui, sur un bulletin scolaire, n'avait rien trouvé de plus drôle que d'inscrire "est entré ici négatif, espérons qu'il en sortira nul". Autant vous dire que ça a boosté mon amour des maths en deux secondes. Alors quand les Éditions Le Pommier ont envoyé cette série de livres sur les maths, j'avoue, j'ai eu un peu de mal à me dire : "Oh ben ça va être sympa".

J'ai regardé l'âge, c'était inscrit "à partir de 9 ans". Sur le coup ça m'a rassuré. Ouais mais bon, les maths quand même. Et puis j'ai ouvert la première page. L'auteur se présente. Kjartan Poskitt, né en 1956 en Angleterre. Il est aux Anglais ce que Fred et Jamy sur France 3 ont été pendant des années pour les enfants : un animateur de télé spécialiste de la vulgarisation scientifique.

Cet auteur anglais a déjà une vingtaine d'ouvrages pour la jeunesse à son actif, dont une longue série (pas moins de 30)... sur les maths. Deux livres sortent en même temps en février chez nous en France en librairie. 1+1 donc. 

Math' Attak
Math' Attak Crédit : Editions Le Pommier

Le premier s'intéresse aux additions, soustractions, multiplications et divisions. "La base", comme dirait mon vieux prof de math. Mais là où ça devient drôle c'est quand l'auteur vous propose de transformer une soustraction en addition (si si, je vous jure, il le fait). Exemple : "Un bac à sable avec cinquante et une innocentes créatures. Soudain, nous explique l'auteur, des mains osseuses surgissent de terre et emportent trois enfants vers les profondeurs pour les transformer en zombies. Combien en reste-t-il ? facile 51-3= 48. Mais nous apprend Kjartan Poskitt, ça ne marche bien que "si on a un petit nombre à soustraire". Si nous avions 81 enfants et que 57 disparaissent chez les zombies, combien en resterait-il ? Ah ouais, là, on fait moins le malin. Impossible de compter sur les doigts (mains et pieds). Donc l'auteur nous donne une astuce, au lieu de soustraire, faisons une addition en partant de 57 pour aller à 81.

À lire aussi
Des livres pour enfants dans une bibliothèque (illustration) roman jeunesse
Littérature jeunesse : sélection pour des soirées calmes et tendres avec vos enfants

Attention les enfants, on dirait du Bertrand Renard dans Des chiffres et des lettres : "On sait que 57+3 = 60, que 60+20 font 80, Que 80+1=81. Donc pour arriver à 81 en partant de 57 il suffit d'additionner 3+20+1 = 24.
81-57 = 24. Pas bête du tout ! Et ainsi de suite. 

Math'Attak géométrie Crédits : Editions Le Pommier | Date : 13/02/2016
3 >
Math'Attak géométrie Crédits : Editions Le Pommier | Date : 13/02/2016
Math'Attak Crédits : Editions Le Pommier | Date : 13/02/2016
Math'Attak Crédits : Editions Le Pommier | Date : 13/02/2016
1/1

L'autre livre, baptisé Formes étranges et mesures diaboliques, nous plonge dans les entrailles du triangle scalène (première fois que j'en entends parler je l'avoue), du rectangle et ses quatre côtés, du cercle et ses deux côtés (et ouais !), etc. Et même de quoi épater les amis en apprenant à découper un gâteau en huit parts égales en trois coups de couteau sans déplacer le gâteau. Impossible ? Si si, ça l'est. À vous de le découvrir dans ces deux perles de vulgarisation des mathématiques.


Le prix : 9,90 €
L'âge : à partir de 9 ans. 
Illustrations : Rob Davis

Pour aller plus loin, les éditions Le Pommier ont un site et Kjartan Poskitt aussi !

La rédaction vous recommande

     

Lire la suite
Laissez-vous conter Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants