1 min de lecture Théâtre

"La Rivière" débarque à Paris avec Emma de Caunes après son triomphe à Broadway

REPLAY - La comédienne Emma de Caunes présente la pièce dans laquelle elle joue jusqu'au 5 mars.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Emma de Caunes 12.02.16 Crédit Image : RTL | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Geoffroy Lang

La Comédie des Champs Élysées accueille du 12 février au 5 mars La rivière, une pièce mystique et envoûtante de Jez Butterworth et Pierre Grillet. La comédienne Emma de Caunes, qui joue un des rôles principaux, est revenue sur cette pièce anglaise qui a triomphé à Broadway. "C'est une pièce qui parle d'amour et de pêche, de pêche à la mouche", explique l'actrice, amusée par sa description sibylline.

"Cet homme emmène sa petite amie pour pêcher une nuit sans lune. Mais il y a un secret dans sa cabane.", poursuit-elle. La mise en scène de Jeremie Lippmann présente la particularité de faire s'alterner deux femmes différentes pour composer le rôle féminin : Emma de Caunes et Anne Charrier. "Beaucoup de mystère perdure", à la fin de la pièce reconnaît Emma de Caunes, qui laisse au spectateur le soin de faire sa propre idée sur l'oeuvre.

La mise en scène bucolique et sauvage de Jeremie Lippmann enchante le public, en faisant notamment appelle à la vidéo projection. La fille d'Antoine de Caunes, aussi bien habituée des tournages que des planches n'arrive pas à départager ses deux passions. Elle nourrit cependant un rêve : "tourner une fois dans sa vie avec Scorsese", confie-t-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Théâtre Antoine de Caunes Comédie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants