2 min de lecture Littérature

À la recherche des mots disparus du dictionnaire

Larousse vient de publier un ouvrage répertoriant les termes qui sont sortis du dictionnaire, faute d’usage.

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
Un bonbon sur la langue du 25 novembre 2017 : à la recherche des mots disparus du dictionnaire Crédit Image : Julien Knaub / SIPA / RTL | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Avec les sujets salon de l’agriculture et épidémie de grippe, la publication chaque année de la nouvelle version des dictionnaires avec leur rafale de mots inédits est ce qu’on appelle dans la presse un marronnier, c’est-à-dire un sujet auquel on ne peut pas échapper. En général on compte une centaine de termes nouveaux, parfois plus. Le Petit Larousse 2017 avait entériné troll, zadiste et Zika ; Robert avait adopté aquabike, ubériser et twittosphère. Sa version 2018, en librairie depuis plusieurs mois déjà, a adopté le burkini, le glyphosate et le flexitarien.

Cette année les deux dictionnaires ont admis le franglais gameur (passionné de jeux vidéo). Et le Larousse a intégré le mot matinalier (journaliste assurant la présentation d'une matinale à la radio ou à la télévision). Pourtant les matinaliers existent depuis longtemps. C’est ce qui prouve que c’est l’usage, la réalité, qui commande les dictionnaires, et non l’inverse. Les dictionnaires usuels comme Larousse ou Robert ne dictent pas la langue, ils l’enregistrent. Ils la photographient à un instant donné.

Mais d'autres mots disparaissent...

On parle toujours des mots qui entrent dans les dictionnaires, mais rarement de ceux qui en sortent. J’avais déjà essayé de me pencher sur ce mystère, et chez Larousse comme chez Robert, on répondait que non, on ne retirait pas de mots. Je me disais que c’était physiquement impossible, que les volumes ne pouvaient pas grossir à l’infini, mais finalement Larousse vient d’avouer.

À lire aussi
Tahar Ben Jelloun invité de RTL en 2017 littérature
"Les Livres ont la parole" : "L'Insomnie", de Tahar Ben Jelloun

Il vient de publier un ouvrage qui s’appelle Les Mots disparus de Pierre Larousse. Ce livre répertorie ceux qu’il appelle les "chers disparus" : les termes que l’usage a fait sortir du dictionnaire. Finalement ils ne sont que 10 %, depuis l’époque de Pierre Larousse, dont on fête le 200e anniversaire de la naissance cette année.

Je vous ai fait une petite sélection de mes favoris, absolument subjective. On commence par un facile : la désopilation pour l’action de désopiler. Le couscoussou pour la version XIXe siècle du couscous. Le guide-âne, qui est une sorte de livre mode d’emploi. Le pet-en-l'air qui est une espèce de robe de chambre fort courte. Et enfin, une subreption, qui est une surprise faite à un supérieur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots Dictionnaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791133320
À la recherche des mots disparus du dictionnaire
À la recherche des mots disparus du dictionnaire
Larousse vient de publier un ouvrage répertoriant les termes qui sont sortis du dictionnaire, faute d’usage.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/la-recherche-des-mots-disparus-du-dictionnaire-7791133320
2017-11-25 11:23:22
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3ax2z0dBFqFxkMH0b_QIvQ/330v220-2/online/image/2017/0904/7789953476_muriel-gilbert.jpg