5 min de lecture

La Martinique mise à l'honneur !

Une fin de semaine aux senteurs exotiques avec Bruno Guillon et ses chroniqueurs qui nous ont emmené aux Antilles, mais pas que... Retrouvez la fine équipe dès lundi entre 11h00 et 12h30 pour de nouvelles aventures !

Bruno Guillon Guillon prend le soleil Bruno Guillon & Jean-Sébastien Petitdemange
>
Guillon prend le soleil du 31 juillet 2015 Crédit Média : Bruno Guillon,Jean-Sébastien Petitdemange | Durée : | Date : La page de l'émission
Edwige Landru

Le challenge du jour

Ahhhhh… Madinina ! Aujourd'hui Jean-Sébastien Petitdemange nous emmène du côté de la Martinique où Christelle part en vacances. Basée dans le sud de l'île, à Sainte-Luce, elle se demande que faire pendant son séjour avec son mari et ses trois enfants. Difficile de parcourir cette carte postale en quelques lignes et comme disait Christophe Colomb : "c'est la meilleure, la plus douce, la plus égale, la plus charmante contrée qu'il y ait au monde" ! Fort heureusement, il y a d'autres îles merveilleuses sur Terre, mais la Martinique est une véritable ensorceleuse et elle sait amadouer les visiteurs avec ses plages de rêve et ses richesses intérieures ! Alors bien sûr il y a le soleil et la mer turquoise mais il y a aussi la montagne, tellement liée à la vie locale, et la forêt tropicale, encore si méconnue des touristes. Le charme de cette île tient avant tout dans sa diversité allant des côtes de Caraïbes au déchainement de l'Atlantique qui fouette les falaises abruptes.

Au niveau de Sainte-Luce, il y a une adresse que vous devrez absolument découvrir : Le Baraqu' Obama ! Une petite paillote, les pieds dans l'eau, avec de belles salades de poissons, des langoustes grillées qui sortent tout juste de l'eau ou encore du loup blanc… un véritable délice ! Puis direction Le Marin et Saint-Anne, à la pointe de l'Ile. En plus de proposer des sorties en plongée au Diamant ou en buggy dans les terres, c'est un village qui cultive un certain art de vivre et qui préserve la somptueuse plage des Salines ! Avec son sable blanc et ses cocotiers penchés sur la mer, c'est la plus grande de l'île. Vous aurez du mal à en partir…

Martinique
Martinique

Pour changer de la bronzette, allez côté Est visiter l'Habitation Clément : plus qu'une distillerie, c'est un magnifique domaine à parcourir. Du musée aux chais de vieillissement où murissent rhum vieux et cuvées spéciales…  de la maison de maître à la palmeraie… ce sont 16 hectares avec pas moins de 60 espèces végétales différentes ! Sur la côté Ouest, vous trouverez le charmant village des Trois Ilets avec son petit marché, sa paroisse et ses eaux cristallines. Pour se restaurer, faites une pause à La Mandoline pour savourer un tartare de poissons et pourquoi pas un magret de canard flambé au rhum ! N'oubliez pas d'aller faire un tour à la Maison de la Canne : un cadre aussi paisible que verdoyant où l'on retrace l'histoire de la canne à sucre ainsi que la vie des escales en Martinique. 

Pour ce qui est du Nord de l'île, allez à St Pierre. Située à 7km au sud de la Montagne Pelée, l'ancienne capitale économique porte encore les stigmates de l'éruption volcanique du 8 mars 1902. Prenez ensuite la route transversale pour arriver à Basse Pointe. C'est un itinéraire fabuleux qui traverse la luxuriante forêt tropicale et vous permet d'admirer les Pitons du Carbet !

Jardin de Balata au Nord de Fort de France
Jardin de Balata au Nord de Fort de France

Les animaux ont la parole !

Niveau faune, que peut-on voir du côté du Parc National de Port-Cros ? Situé sur l'île Levant, Marc Giraud, notre spécialiste animalier, vous conseille de passer en mode aquatique pour découvrir les trésors de ce lieu ! En effet, les eaux qui entourent cette île sont pleines de surprises. En plus du bateau à fond transparent qui est un véritable aquarium à ciel ouvert, vous prendrez du plaisir à partir sur les sentiers sous-marins, munis de vos palmes, masques et tubas. Des ficelles avec pancartes vous indiqueront les différentes espèces qui vous entourent comme des dorades rayées, des oblades, ou encore la star locale, le mérou ! Pour info, ce poisson nait femelle et fini sa vie mâle… Vous serez aussi émerveillés par de nombreux hippocampes qui changent de couleur selon l'environnement (c'est un peu le caméléon des mers). Enfin, vous ne pourrez pas passer à côté de la pinna nobilis alias Grande Nacre, deuxième plus gros coquillage après le bénitier.

Merou
Merou

La Presse Quotidienne Régionale

Ce matin, Christina Guilloton nous emmène dans le Haut-Rhin à la rencontre de ce couple de quadragénaires qui a remporté… près de 40,5 millions d'euros vendredi dernier, en jouant à l'Euromillion ! Ils ont récupéré leur chèque hier à la Française des Jeux et ont décidé de retourner travailler lundi matin ! Ces artisans alsaciens continueront donc à se lever tôt malgré cette nouvelle fortune. Dans Le Parisien, on peut lire que Monsieur  "n'aime pas les bagnoles" et que Madame "n'aime pas les bijoux". Ils vont donc s'acheter "une maison passe-partout"… avec tout de même une piscine !

Direction Avignon où certains voleurs ont de l'imagination : dans La Provence, on apprend qu'un individu s'est fait interpeller en début de semaine sur le parking de Thiers, en plein flagrant délit de vol dans une voiture... avec un drôle de boitier. En effet, le jeune homme, muni d'un brouilleur d'ondes radio, attendait que quelqu'un gare sa voiture et au moment où il verrouillait son véhicule à distance, le malfrat enclenchait son brouilleur et n'avait plus qu'à se servir…

Enfin, à Mulhouse se sont terminés hier les Mondiaux d'Apnée et merci à l'Alsace qui nous apprend que l'équipe de France a remporté de nombreuses médailles et pulvérisé les records du monde comme, par exemple, le mulhousien Khalid Wahid qui est resté 6 minute 02 en apnée statique…

Le concours du rond-point le plus moche de France... c'est ici !

Laurent, de Franche-Comté, nous a contacté via facebook pour nous proposer un rond-point situé à Lure, en Haute-Saône. Situé non loin de la gare, il représente des feux tricolores et des panneaux de signalisation, avec un petit couple en bidons supposé attendre pour traverser…! C'est une artiste reconnu de Haute Saône, Sonja Brissoni, qui a créé cette œuvre intitulée Les Sémaphores, fruit de la récupération de matériel ferroviaire. Disparue fin 2010, la ville de Lure a voulu rendre hommage à cette artiste en baptisant le rond-point en question "place Sonja-Brissoni". Une belle initiative saluée par toute la population.

Rond-point "Les Sémaphores"
Rond-point "Les Sémaphores" Crédit : Laurent Muret

Nous contacter

Vous voulez poser des questions à Marc Giraud, lancer un défi à Jean-Sébastien Petitdemange ou encore jouer avec Bruno Guillon, alors n'hésitez pas à nous contacter en composant le 3210 ou par mail sur gps@rtl.fr, par sms en envoyant GPS au 74900 et enfin via les réseaux sociaux : facebook, twitter et instagram.

Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants