3 min de lecture Littérature

"La Chance du perdant", de Christophe Guillaumot, un polar terrifiant sur les paris clandestins

Dans son nouveau livre, Christophe Guillaumot, capitaine au SRPJ de Toulouse, propose une plongée fascinante dans l'enfer du jeu et des paris clandestins.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"La Chance du perdant", de Christophe Guillaumot, un polar terrifiant sur les paris clandestins Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Le Service Culture
Le Service Culture Journalistes RTL

Dans la bibliothèque idéale de Laissez-vous tenter aujourd'hui, un polar, La Chance du perdant de Christophe Guillaumot. Un auteur déjà bien connu et apprécié des spécialistes du genre mais qui mérite d'accéder à un large public eu égard à son indéniable talent. Premier atout de Christophe Guillaumot, notez-bien ce nom, il est lui-même policier, capitaine au SRPJ (Service régional de police judiciaire) de Toulouse et responsable de la section "course et jeux". 

Et il nous propose dans La Chance du perdant - excellent titre - une plongée fascinante dans l'enfer du jeu et des paris clandestins. On va y revenir mais il n'y a pas de bon polar sans un grand flic et grand, celui de Christophe Guillaumot, Renato Donatelli surnommé le Kanak, l'est dans tous les sens du terme.

Un formidable personnage de flic. Précision émouvante, ce collègue de Christophe Guillaumot est mort d'un accident vasculaire, le livre est donc aussi une forme d'hommage à ce géant au grand cœur et au flair imparable.

Une intrigue terrifiante

Elle s'ouvre par un prologue d'anthologie, un homme plonge dans un compacteur à déchets pour tenter de le traverser jusqu'au bouton d'arrêt d'urgence. Y parviendra-t-il ? Terrifiant, hallucinant ! Mais surtout pourquoi ce défi fou ? Dans le même temps, le Kanak et son partenaire de la brigade des jeux, Jérôme Cussac, s'intéressent à une troublante série de morts (meurtres ou suicides ?) chez des joueurs invétérés ou repentis, dont les cadavres sont accompagnés d'une dame de pique. Je vous laisse découvrir les méandres de cette enquête palpitante dans le monde des paris extrêmes.

À lire aussi
Le portrait de Samuel Paty lors de la cérémonie nationale à Paris, le 21 octobre 2020. littérature
"Les Livres ont la parole" : "Lettre à ce prof qui a changé ma vie", hommage à Samuel Paty

Mais il n'y a pas que des frissons dans ce livre. Le quotidien des flics de la brigade des jeux est fait aussi de moments plus légers voire burlesques. Avec La chance du perdant (publié aux éditions Liana Levi), Christophe Guillaumot signe le polar gagnant de cette fin d'année et a, en mains, toutes les cartes pour devenir un maître incontesté du genre.

Également au programme de "Laissez-vous tenter"

Nous sommes allés voir le nouveau spectacle de Pierre PalmadeAimez-moi. Cela fait 6 ans qu'il ne s'est pas présenté seul en scène. Alors, il ne se sent pas aimé ? Comme tous ceux qui sont très très aimé, Pierre Palmade n'en a jamais assez. Il est adoré par son public qui l'ovationne tous les soirs. D'ailleurs, son public, c'est le seul en qui il a entièrement confiance, puisqu'il paye pour venir le voir. Mais Pierre Palmade cherche à être aimé aussi pour ses défauts, ses frasques et ses fredaines. Et c'est de cela qu'il s'agit dans son dernier spectacle. Il a imaginé, quelqu'un lui a dit, ou il l'a lu quelque part qu'on pouvait encore gagner en popularité en dévoilant ses vices et ses manies.

Pierre Palmade incarne sur scène quantité de personnages qui ont tous une obsession en commun : le désir d'être aimés. En fin observateur de la société, Palmade restitue toutes les petites lâchetés et les compromissions que les hommes et les femmes utilisent pour être aimés et le rester. Il a par exemple trouvé un homme de 50 ans qui vit avec un des plus beaux mannequins de la place de Paris, et qui, pour retenir le bel éphèbe, ne trouve rien de mieux que de lui offrir tous les permis de conduire - voiture, bateau, avion - c'est-à-dire tous les moyens pour qu'il s'enfuit. Cette histoire touchante est aussi l'occasion pour Palmade de fustiger le pouvoir de la beauté, celle sur laquelle tout le monde se retourne. Une grande injustice.

>
Laissez-vous tenter du 12 décembre 2017 Crédit Média : Le Service Culture | Durée : | Date :

En cette fin de l'année 2017, les rayons disques sont remplis de best-of et autres rééditions. Si vous cherchiez des cadeaux de Noël capables de vous faire voyager en revisitant certains grands titres, vous voilà servis. Certaines de ces rééditions réservent cependant quelques bonnes surprises. Francis Cabrel, par exemple, en profite pour glisser des nouvelles chansons dans son album.

Réécouter cette chronique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants