1 min de lecture Bande dessinée

"L'Arabe du futur" de Riad Sattouf est la bande dessinée RTL du mois de mai

"L'Arabe du futur" a été élue bande dessinée RTL du mois de mai. Son auteur, Riad Sattouf raconte son enfance entre la Syrie et la Bretagne.

La couverture de "L'Arabe du futur" de Riad Sattouf
La couverture de "L'Arabe du futur" de Riad Sattouf Crédit : Allary
Monique Younès
Monique Younès Journaliste RTL

On lui doit les films Les Beaux Gosses et Jackie au royaume des filles. Riad Sattouf publie aux éditions Allary une bande dessinée au titre surprenant, L'Arabe du futur, élue BD RTL du mois de mai. Il s'agit du premier tome d'une trilogie autobiographique (les deux autres volumes paraîtront en 2015 et 2016).

L'auteur, né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, revient avec humour sur l'histoire de son père et de son enfance en Syrie dans un village près de Homs. Il raconte combien les hasards de la vie sont déterminants.

Les planches de la BD commentées par l'auteur

Passez votre souris sur l'image puis cliquez sur les ronds rouges pour afficher les commentaires de l'auteur.

Les autres bandes dessinées qui étaient en lice

La technique du périnée, Ruppert et Mulot, Dupuis. 
Choc, Tome 1, les fantômes de Knightgrave, Maltaite et Colman, Dupuis.
L'Arabe du futur, Riad Sattouf, Allary. 
La machine à influencer,  Brooke Gladstone, Ça et là.
Cet été-là, Mariko et Jillian tamaki, Rue de sèvres.
Jardin des vagabondes, Vincent Gravé, Cambourakis.
Vivre à en mourir, Jeanne Puchol et Laurent Galandon, Le Lombard.

>
"L'arabe du futur" de Riad Sattouf est la bande dessinée RTL du mois de mai 2014 Crédit Média : Monique Younès | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bande dessinée Bande dessinée Culture-loisirs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants