1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Joyce Carol Oates publie son nouveau livre "Paysage perdu"
1 min de lecture

Joyce Carol Oates publie son nouveau livre "Paysage perdu"

La romancière américaine publie un récit autobiographique dans lequel elle revient sur son enfance et son amour précoce pour la littérature.

Joyce Carol Oates publie son nouveau roman  "Paysage perdu"
Joyce Carol Oates publie son nouveau roman "Paysage perdu"
Crédit : Katy Winn/AP/SIPA
Joyce Carol Oates publie son nouveau roman "Paysage perdu"
04:32
Bernard Lehut

Beaucoup la considère comme la plus grande romancière américaine. Joyce Carol Oates, c'est une œuvre monumentale, plus d'une centaine de livres, qui disent tout ou presque de l'Amérique, ses rêves et ses cauchemars, et du genre humain, sa noblesse et sa bassesse. On lui doit des chefs-d'œuvre, comme Blonde, vertigineux roman-fleuve de 1.000 pages consacré à Marilyn Monroe.

À 79 ans, Joyce Carol Oates raconte enfin dans Paysage perdu ses jeunes années, celles qui ont façonné l'immense écrivain qu'elle est devenue. Une enfance pauvre dans une ferme de l'état de New York, un poulet comme premier compagnon, étonnant texte d'ouverture sur l'innocence et sa perte et puis, très vite, chez la toute petite fille, la fascination de l'écriture, en voyant son père, peintre d'enseignes commerciales, tracer des lettres géantes. Alors, avant même de savoir lire et écrire, Joyce Carol Oates joue à faire des livres ! 

Une imagination précoce

Joyce Carol Oates est aussi une enfant plutôt solitaire, rêveuse et insomniaque. La nuit, elle s'échappe de la maison et regarde passer les voitures au bord de la route. Cette imagination fertile s'enrichit au contact de sa grand-mère paternelle, grande lectrice, qui lui offre à 9 ans Alice au Pays des merveilles et à 14 ans sa première machine à écrire. Joyce Carol Oates dit aussi qu'elle ne serait jamais devenue l'auteure qu'elle est aujourd'hui sans l'amour et l'aptitude au bonheur de ses parents, tous les deux, héritiers pourtant d'une histoire familiale marquée par la violence et les drames. 

Avec ce récit autobiographique, Joyce Carol Oates apporte un éclairage précieux sur sa personnalité et son œuvre mais aussi sur la fragilité de la mémoire, ce paysage perdu qu'elle tente de reconstituer. Une limite que nous partageons tous. Voilà sans doute pourquoi, le beau texte de la romancière américaine sur son enfance est si touchant. Chacun s'y retrouvera à un moment ou à un autre.

À lire aussi

Joyce Carol Oates publie Paysage perdu aux éditions Philippe Rey.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/