1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Jean-Paul Didierlaurent : "Je suis un peu dans la peau de Cendrillon avant minuit"
2 min de lecture

Jean-Paul Didierlaurent : "Je suis un peu dans la peau de Cendrillon avant minuit"

REPLAY - Deux ans après "Le liseur du 6h27", son premier roman écoulé à 300.000 exemplaires, Jean-Paul Didierlaurent, salarié chez Orange, publie "Le Reste de leur vie", un deuxième livre tout aussi charmant.

Jean-Paul Didierlaurent publie son deuxième roman
Jean-Paul Didierlaurent publie son deuxième roman
Crédit : Flickr/ Actualitté
Jean-Paul Didierlaurent publie "Le reste de leur vie"
06:27
Bernard Lehut
Bernard Lehut
Animateur

Le Reste de leur vie est  le deuxième roman de Jean-Paul Didierlaurent. Ce Vosgien, quinquagénaire, modeste employé chez Orange, a connu un incroyable succès, il y a deux ans avec son premier livre, Le Liseur du 6h27. Près de 300.000 exemplaires vendus depuis sa parution, des libraires conquis, un bouche-à-oreille enthousiaste. Les lecteurs étaient tombés sous le charme de l'histoire de Guylain Vignolles, ouvrier au pilon, ce broyeur géant qui détruit les livres invendus. Deux ans après, Jean-Paul Didierlaurent, toujours employé chez Orange mais désormais à mi-temps, vit toujours un conte de fées.

"Je suis un peu dans la peau de Cendrillon avant minuit, mais minuit n'arrive jamais donc je garde mon carrosse pour l'instant", confie Jean-Paul Didierlaurent qui publie donc Le Reste de leur vie. Les lecteurs retrouveront la même sensibilité, la même poésie, le même humour que dans Le Liseur du 6h27 et puis Jean-Paul Didierlaurent se penche une fois de plus sur des gens simples, qui exercent des métiers conjuguant l'humilité à l'humanité. 

Une rencontre improbable

Ici, deux jeunes gens, la jolie Manelle, aide à domicile auprès des personnes âgées et surtout, Ambroise, un thanatopracteur, on disait autrefois un embaumeur. "L'idée de ce roman est venu à la mort de mon père en 2011. J'ai découvert le métier de thanatopracteur quand j'ai vu le travail que la personne avait fait sur le corps de mon père", poursuit l'auteur.

Et que va-t-il arriver à Ambroise, le thanatopracteur, mais aussi à Manelle, la jeune aide à domicile ? Ils vont se rencontrer et se retrouver embarqués dans un étonnant road-trip en corbillard initié par l'un des petits vieux dont s'occupe Manelle : l'irrésistible Samuel. L'équipée qui s'annonçait macabre, à vous de découvrir pourquoi, deviendra un aller simple vers le bonheur, l'amour et la vie. "Tout ce passage là j'étais avec eux (...) J'ai pris énormément de plaisir à raconter ce voyage. D'ailleurs a la fin du livre, j'ai ressenti le baby blues", raconte Paul Didierlaurent.

À lire aussi

Et comme pour le premier livre de Jean-Paul Didierlaurent, Le Liseur du 6h27, vous refermerez Le reste de leur vie, le cœur léger, le sourire aux lèvres et avec une grosse envie de Forêt Noire, le gâteau préféré de Samuel, le petit vieux et le bon génie de cette charmante histoire

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/