1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Jean-Jacques Goldman répond avec humour à la controverse sur le single des Enfoirés
1 min de lecture

Jean-Jacques Goldman répond avec humour à la controverse sur le single des Enfoirés

Le chanteur était l'invité du "Petit Journal" sur "Canal +" mercredi 4 mars pour tenter de désamorcer la polémique autour de la chanson "Toute la vie", accusée d'être "anti-jeune" et "réac".

Jean-Jacques Goldman a ironisé sur la polémique autour du single des Enfoirés dans "Le Petit Journal"
Jean-Jacques Goldman a ironisé sur la polémique autour du single des Enfoirés dans "Le Petit Journal"
Crédit : Capture Canal+
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Jean-Jacques Goldman a accepté donner une interview au Petit Journal mercredi 4 mars, mettant fin à un silence télévisé de plus de quinze ans. Le compositeur a essayé de répondre avec humour à la polémique concernant le single des Enfoirés, qu'il a composé. Avant que Goldman entre en plateau, le présentateur Yann Barthès expliquait que le chanteur lui avait demandé "comment prendre la parole sur une polémique qui prend une ampleur insensée et incompréhensible" ?

Jean-Jacques Goldman a choisi de répondre à Éric et Quentin, les deux trublions de l'émission, dans une petite mise en scène humoristique. "Je suis un peu surpris. Au contraire le thème de la chanson ce sont des jeunes qui demandent des comptes aux adultes", explique Goldman au duo. Lorsqu'on lui demande s'il est "réac", il répond "franchement, je ne me rendais pas compte". Éric et Quentin se regardent et l'interview vire au sketch : "Ben voilà, le principe d'un réac c'est de ne pas se rendre compte qu'il est réac".

Une pique envers Jacques Attali

Pour Goldman, "la chanson ne dit pas du tout que la vie était mieux avant". Toute la vie est sortie au début du mois de janvier et le compositeur ne comprend pas que la chanson ne suscite la polémique que maintenant. Goldman s'est même permis une petite pique envers Jacques Attali, qui avait vivement critiqué sa composition. Lorsqu'on lui demande si son titre est vulgaire, il répond que pour lui, la vulgarité, ça serait plutôt "plagier un livre", ce dont Attali avait été accusé. Éric et Quentin terminent : "Vous ne pensez pas que vous méritez une bonne fessée ?". Le chanteur répond à son tour : "Et ça, c'est pas un peu réac ?"

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL