1 min de lecture Jean d'Ormesson

Jean d'Ormesson : "Quelqu'un d'une grande gravité", raconte Alain Duhamel sur RTL

RÉACTION - L'éditorialiste explique au micro de RTL ce que le grand écrivain cachait derrière son sourire et sa volonté de séduire.

RTL Matin
Jean d'Ormesson était "quelqu'un d'une très grande gravité", raconte Alain Duhamel sur RTL
Crédit Média : Yves Calvi Crédit Image : JOEL SAGET / AFP

Jean d'Ormesson a succombé à une crise cardiaque à l'âge de 92 ans, dans son appartement de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), mardi 5 décembre. Réputé pour son amour de la vie, son sens de la conversation et sa culture classique, l'écrivain a marqué Alain Duhamel par son "ouverture d'esprit exceptionnelle". "À la fois, c'était un grand écrivain classique, un savant, un journaliste, un conférencier, un ami, un séducteur, un voyageur, un intrépide", énumère l'éditorialiste de RTL.

Alain Duhamel se souvient de sa "gaieté devant les choses sérieuses". "Malgré son extraordinaire séduction, son impression de bonheur qu'il donnait, c'était quelqu'un d'une très grande gravité. Il y avait beaucoup d'interrogations, de métaphysique et beaucoup de recul."

Sa personnalité était, elle aussi, atypique. "En dehors du fait que c'était un grand écrivain et un causeur éblouissant, il avait une capacité très rare, (il donnait) l'impression que la personne qu'il avait en face de lui était dans l'instant ce qui comptait le plus au monde, souligne l'éditorialiste de RTL. De ce fait, il arrivait à tirer de chacun plus que son interlocuteur n'était capable de donner. Il valorisait en permanence."

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés