1 min de lecture Littérature

Érik Orsenna : "J'ai une dette infinie envers la Bretagne"

Le dernier livre d'Érik Orsenna revient sur l'aventure de Madame Bâ, une malienne, à la recherche de son fils perdu en France. L'écrivain d'origine parisienne donne suite à l'histoire de son éponyme. Érik Orsenna, "Mali ô Mali" (Stock) - Chemins d'écrivains, du 17 août 2014.

LEHUT_245x300 Chemins d'écrivains Bernard Lehut iTunes RSS
>
Érik Orsenna : "J'ai une dette infinie envers la Bretagne" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Érik Orsenna est l'auteur de Mali, ô Mali (Stock) sorti le printemps dernier. Le roman retrace surtout l'histoire d'une institutrice malienne, mère de huit enfants. Elle veut venir en France pour chercher un de ses fils, mais il se trouve que sa demande de visa avait été rejetée.

Depuis son enfance, Érik Orsenna s'est attaché de plus en plus à l'île-de-Bréhat. L'écrivain est très reconnaissant envers la Bretagne. 

Chaque année, je passe au moins deux mois soit dans l'île-de-Bréhat soit dans la ville de Paimpol.

Érik Orsenna, écrivain
Partager la citation

D'après lui, la ville de Paimpol est vraiment exceptionnelle. La présence de plusieurs marins rend celle-ci très attrayante. Il doit notamment l'entretien de son bateau à la famille Dauphin. Par amour pour cette région, il est allé jusqu'à défendre l'enseignement du breton.

Je crois être le seul à défendre l'enseignement du breton à l'Académie française

Érik Orsenna, écrivain
Partager la citation
RTl vous recommande
Lire la suite
Littérature Culture Arts et spectacles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants