1 min de lecture Info

Edmonde Charles-Roux, journaliste et romancière, prix Goncourt en 1966 pour "Oublier Palerme" est morte

L'écrivain, prix Goncourt en 1966 pour "Oublier Palerme" est décédée le 20 janvier à Marseille à l'âge de 95 ans. Elle était la veuve de l'ancien ministre de l'Intérieur Gaston Defferre.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Edmonde Charles-Roux, journaliste et romancière, prix Goncourt en 1966 pour "Oublier Palerme" est morte Crédit Image : Edmonde Charles-Roux, journaliste et romancière, prix Goncourt en 1966 pour "Oublier Palerme", est morte | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et La rédaction numérique de RTL

L'ex-présidente de l'Académie Goncourt, Edmonde Charles-Roux, s'est éteinte mercredi 20 janvier, à Marseille, à l'âge de 95 ans. Elle était entourée de son petit neveu, précisé sur Twitter Marie Dabadie, secrétaire de l'Académie Goncourt. La femme de lettres avait remporté le célèbre prix en 1966 pour son roman Oublier Palerme inspiré d'un fait divers auquel elle avait assisté dans sa jeunesse en Sicile. 

Elle est née en 1920 à Neuilly-sur-Seine  et a suivi son père, armateur, à travers le monde : de Saint-Pétersbourg à Istanbul, en passant par Le Caire et Rome. Lors de la Seconde guerre mondiale, Edmonde Charles-Roux a officié comme infirmière à Verdun. Elle est blessée en 1940. Après la guerre, elle s'est essayé au journalisme. Elle s'est investit dans le lancement du magazine féminin Elle et est ensuite devenue rédactrice en chef de Vogue au milieu des années 1950. Mais sa ligne est mal vue, jugée trop sulfureuse. On ne lui pardonne pas sa passion pour le poète Aragon, un communiste affirmé. Un partie de sa famille ne lui parle plus.

Edmonde Charles-Roux est contrainte de quitter son poste après avoir mis une femme noire en couverture du magazine. Elle s'est alors reconverti en écrivain et décroche le Goncourt. Au milieu des années 60, elle a rencontré Gaston Defferre, maire de Marseille. Il est marié et pendant 7 ans il ont vécu une liaison clandestine. Le ministre de l'Intérieur de 1981 à 1984 l'a épousé en 1973 après son divorce. En 2002, elle était devenue président du Goncourt. Elle a démissionné en 2014, à l'âge de 94 au profit de Bernard Pivot. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Livres Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants