1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Dragonland", l'exposition sur les dragons à ne pas rater cet été à Paris
3 min de lecture

"Dragonland", l'exposition sur les dragons à ne pas rater cet été à Paris

L'exposition "Dragonland", qui dit tout sur ce passionnant animal fantastique, se tient jusqu'au 3 septembre à Porte de Versailles, à Paris. Un régal pour les yeux.

30 dragons animés font fureur à "Dragonland", à Paris Expo
30 dragons animés font fureur à "Dragonland", à Paris Expo
Crédit : Facebook Dragonland
"Dragonland", l'exposition sur les dragons à ne pas rater cet été
00:05:03
Laurent Marsick

Pour ceux qui sont de passage dans la capitale cet été, voici l'exposition à ne pas manquer avec des enfants : Dragonland, situé à Porte de Versailles à Paris. Sur 4.000 m2, sont exposés des dragons plus vrais que nature. Si le dragon est un animal totalement imaginaire comme dans la série Game of Thrones, son histoire est intimement liée à celle de l'homme depuis 6.000 ans.

L'objectif de cet événement est de voguer sur la fascination et tenter d'expliquer d'où viennent les dragons. On a longtemps cru qu'ils existaient, mais l'anatomie comparée a montré qu'ils ne pouvaient pas exister en tant que tel.

Nous voici au début de cette exposition une grande double porte en bois à pousser avec des poignées de porte en forme de dragon. Dans la première salle, un film où on nous explique entre autres que le dragon est un animal hybride dont le corps est proche de celui du serpent.

Un mythe qui remonte à 6000 ans

Frédéric Canard est muséographe et a conçu la partie scientifique de cette exposition : "Le mot dragon vient d'un dérivé d'un verbe grec drakôn qui vient du verbe derkomai qui veut dire regarder fixement. Les serpents ont des paupières transparentes qui donnent l'impression de regarder fixement, ils vont donc pouvoir paralyser des bêtes ou garder des trésors parce qu'ils ne dorment jamais."

Exposition Dragonland
Exposition Dragonland
Crédit : Dragonland
À lire aussi

D'ailleurs, ce n'est qu'au XVème siècle que les ailes apparaissent. "Les ailes de chauve-souris se sont établies vers le XVème siècle, explique Frédéric Canard. Dans la tradition chrétienne, le dragon c'est Satan, qui est un ange déchu, donc il avait des ailes de plumes. Comme tous les méfaits se passent la nuit on lui donne tous les attributs d'un animal nocturne pour l'associer plus facilement à la nuit." Un mythe qui remonte au moins à 6000 ans, on le sait depuis 1987. 

Plusieurs variétés de dragons

Dans la deuxième salle, on trouve un chantier de fouilles, un squelette et deux animaux dessinés avec des coquillages. "On a fait une reproduction de la plus ancienne représentation connue du dragon au monde, qui est une tombe chinoise dans laquelle le défunt est entouré de deux figures de coquillages, un tigre et un dragon", poursuit le muséographe.

Apparence de serpent ou couvert de plumes, animal crachant plus de l'eau que du feu, chaque civilisation a son dragon. Devant nous surgissent alors ces monstres, 30 dragons robotisés plus vrais que nature, des capteurs font qu'ils s'animent au passage des visiteurs. Ils sont inspirés de l'œuvre de Ciruelo Cabral, un maître argentin du dessin fantastique, une multitude de dragons sont nés sous son crayon. La dragone blanche Hobsyllwin est le plus grand dragon de l'expo, avec 7 mètres de long, 4,50 mètres de hauteur. On trouve également des dragons d'or ou encore des dragons à 3 têtes, présents dans la mythologie grecque.

Le dragon protecteur et symbole de puissance

Si dans certaines légendes il dévore les princesses, vole les trésors et est parfois responsable des tremblements de terre, la plupart du temps le dragon n'est pas un ennemi de l'homme. Il a une fonction : protéger et partager sa puissance comme sur l'épée de Charlemagne dont la reproduction est en vitrine avec à la garde deux têtes de dragons, c'est l'épée des rois de France.

"La symbolique qu'on veut montrer ici, c'est que le dragon est l'animal puissant et terrifiant par excellence, souligne Frédéric Canard. Si on se l'approprie, on va s'attribuer sa puissance qui va nous servir à montrer notre puissance à nous et à effrayer nos ennemis et donc à nous protéger."

Une exposition jusqu'au 3 septembre

Pendant une heure et demi, on déambule totalement immergé dans cet univers où ça grogne de partout. Sous chaque dragon et vitrine, des explications scientifiques quand c'est possible, quand l'audioguide gratuit rapporte tous les contes et toutes les légendes. 

C'est un régal pour les yeux. Dragonland, c'est avec RTL jusqu'au 3 septembre, porte de Versailles à Paris, pour 15,90 euros pour les adultes, 13,90 euros pour les enfants de plus de douze ans avec également des pass famille disponibles.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/