1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. C'est à lire : "Gravesende" de William Boyle
1 min de lecture

C'est à lire : "Gravesende" de William Boyle

REPLAY - William Boyle signe un premier roman à la fois brillant et inoubliable.

"Gravesend" de William Boyle
"Gravesend" de William Boyle
Crédit : Collection Rivages/Noir
C'est à lire : "Gravesende" de William Boyle
02:27

Gravesend, brillant premier roman de William Boyle, a été choisi par François Guérif pour être le numéro 1000 de la collection Rivages/Noir. Un très bon choix, sans aucun doute. Pendant seize ans, Conway a attendu de venger la mort de son frère, Duncan. Il était homosexuel. La bande de petites frappes de Ray Boy Calabrese l'a pourchassé sans pitié. Le môme a fini ratatiné sur l'autoroute en voulant lui échapper. Ray Boy est sorti de prison. Pour Conway, l'heure est venue. Mais Conway n'est pas un tueur. D'autant moins que la victime est consentante. Ray Boy a été laminé par la taule ou alors il a rencontré Dieu, qui sait ? Toujours est-il qu'il veut mourir et expier une bonne fois pour toutes. Pas facile dans ces conditions d'appuyer sur la détente.

Ray Boy et Conway. Les deux personnages centraux de cet extraordinaire bestiaire humain qui vit à Gravesend, un quartier pauvre de Brooklyn, majoritairement italien. Il y a Stéphanie la moche, qui loge avec maman et cherche l'homme qui voudra bien, peut-être, avec elle. Il y a Alessandra la belle, de retour de Los Angeles, actrice ratée aspirée par le siphon infernal de Gravesend. Il y a Eugène, le neveu bancroche de Ray Boy, qui rêve de succéder à son oncle dans la hiérarchie délinquante. Il y en a bien d'autres.
Ce sont des petits blancs, culs par-dessus têtes dans la grande lessiveuse sociale de New York. Ils sont tous pathétiques et plutôt minables. Mais ils sont aussi magnifiques, fiers et courageux, inconscients et cinglés. En résumé, ils sont inoubliables.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/