1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Bernard Arnault dévoile l'exposition "Icônes de l'art moderne, la collection Chtchoukine"
1 min de lecture

Bernard Arnault dévoile l'exposition "Icônes de l'art moderne, la collection Chtchoukine"

INVITÉ RTL - L'homme le plus riche de France, patron du groupe LVMH, inaugurera la semaine prochaine, dans sa fondation Vuitton, à Paris, l'exposition événement : "Icônes de l'art moderne, la collection Chtchoukine".

Bernard Arnault dans le studio RTL
Bernard Arnault dans le studio RTL
Crédit : Frédéric BUKAJLO / SIPA Press pour RTL
"Laissez-vous tenter" du 14 octobre 2016
23:22
"Laissez-vous tenter" du 14 octobre 2016
03:01
Monique Younès & La rédaction numérique de RTL

Le 22 octobre, aura lieu l'inauguration d'une exposition événement de la Fondation Louis Vuitton, Les Icônes de l'art moderne, la collection Chtchoukine, du nom de l'homme d'affaires russe du début du XXe siècle Sergueï Chtchoukine. Un des premiers collectionneurs de l'avant-garde française. Le public français pourra admirer un ensemble de 165 chefs-d'œuvre dont certains ne sont jamais sortis de Russie. Bernard Arnault, le président de la Fondation Vuitton vient régulièrement voir l'avancement de l'accrochage de l'exposition.

Si ce n’est pas un miracle, c’est tout de même un prodige. La sortie de Russie de la collection Chtchoukine, sans doute la collection la plus importante de l’histoire de l’art moderne, a été négociée avec les autorités russes dans un climat encore plus tendu qu'aujourd'hui. En pleine affaire des mistrals non livrés à Moscou. "Je dois vous dire que j'ai trouvé Vladimir Poutine en privé, assez sympathique et ouvert. Différent de l'image qu'il montre dans les médias. Mais, je ne suis pas chargé des relations internationales de la France", explique Bernard Arnault.

Une collection exceptionnelle

À la Fondation Vuitton, vous serez aussi épaté par cette collection exceptionnelle et par la manière qu'avait Sergueï Chtchoukine de tapisser les murs de son palais à Moscou avec ses 30 Cézanne, ses cinquante Picasso, ses vingt-trois Matisse, ses treize Gauguin et autres Van Gogh. Les murs du domicile parisien de Bernard Arnault ne semblent pas si chargés.

L'atelier rose, comme certains tableaux de la collection Chtchoukine ont été restaurés grâce à la Fondation Vuitton. La collection a souffert des outrages du temps mais surtout des soubresauts de l’Histoire. Pendant la guerre de 40, au moment de l’invasion allemande il a fallu envoyer tous ces trésors en Sibérie. Si le gel est l’allié préféré des généraux russes, il reste l’ennemi de la peinture, même moderne, même cubiste. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/