1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Astérix et la Transitalique" : le nouvel album des irréductibles Gaulois
2 min de lecture

"Astérix et la Transitalique" : le nouvel album des irréductibles Gaulois

NOUS L'AVONS LU - Astérix et Obélix reviennent cogner du Romain dans un 37ème épisode riche en évocations politiques mais aussi en célébrités parodiées. Jouissif.

"Astérix et la Transitalique", le nouvel album des irréductibles Gaulois
"Astérix et la Transitalique", le nouvel album des irréductibles Gaulois
Crédit : 2017 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ / GOSCINNY-UDERZO
RTL LVT Astérix et la Transitalique
08:31
Monique Younès

Les irréductibles gaulois sont de retour dans une nouvelle aventure : Astérix et la Transitalique. Il s’agit du 37ème épisode de la série créée par Albert Uderzo et René Goscinny, et le troisième réalisé par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad. 

L’album, particulièrement attendu, est édité à cinq millions d’exemplaires, dont deux millions uniquement pour l’édition française. Ce qui en fait le plus gros tirage de 2017, tous genres confondus.

Tous les ingrédients sont réunis pour que les lecteurs s’amusent. L’intrigue est à la fois originale et évidente: Astérix et Obélix participent au Tour d’Italie à bord d’un char.  Ils vont donc traverser la péninsule du Nord au Sud, avec des concurrents très puissants comme les Romains, les Etrusques, les Sparthes, et même deux princesses Koushs.

Les deux bédéistes raffolent de ces deux sœurs prénommées Toutunafer et Nipheniafer : "Didier les a voulu hyper sexy, nous confie Jean-Yves Ferri. Moi je lui ai dit, rallonge un peu les jupes quand même… On est dans Astérix !"

Double-lecture et célébrités

À lire aussi

Des sœurs visiblement très inspirées par Serena et Venus Williams. Il faut dire que ce 37ème épisode est une réunion de célébrités. Au gré des pages, le lecteur croisera Alain Prost, alias Coronavirus. Silvio Berlusconi, qui s’appelle ici Garump Lupus, le roi de la publicité. "Un personnage peut-être même encore plus puissant que César lui-même. Avec ses deux gardes du corps bien sinistres, on voit la naissance de la mafia qui commence" s’amusent Ferri et Conrad.

Il faut dire que, comme d’habitude, il y a plusieurs niveaux de lecture dans cet Astérix et la Transitalique. La bande dessinée est une évocation de cette Europe à deux vitesses menacée par les nationalismes indépendantistes que Jules César essaye de désamorcer.

Obélix, personnage central

Outre ces problématiques, le public retrouvera avec une joie non dissimulée Obélix, grande vedette de cet épisode. Il est tout de même le conducteur du char gaulois ! Ferri est en train de faire évoluer son personnage, qui s’épanouit complètement dans ce rallye. On sent le Gaulois bien dans son corps et bien dans sa tête. Il atteint une forme de spiritualité.

D’album en album, Ferri gagne en liberté. Astérix lui ressemble de plus en plus et c’est heureux. Et, de son côté, le trait de Conrad devient de plus en plus virtuose tout en conservant les codes graphiques d’Uderzo. Astérix et la Transitalique est, jusqu’à ce jour, le meilleur album créé par le tandem. Si bien qu’on ne redoute plus qu’une chose, à présent : c’est qu’ils s’arrêtent !

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/