1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Après "Ma vie de courgette", Gilles Paris publie "Le Vertige des falaises"
3 min de lecture

Après "Ma vie de courgette", Gilles Paris publie "Le Vertige des falaises"

RENCONTRE - Gilles Paris, l'auteur du roman qui a inspiré le film d'animation césarisé "Ma vie de courgette", publie "Le Vertige des falaises".

Gilles Paris et la couverture de son nouveau livre "Le vertige des falaises"
Gilles Paris et la couverture de son nouveau livre "Le vertige des falaises"
Crédit : Plon / Sophie Daret
Après "Ma vie de courgette", Gilles Paris publie "Le Vertige des falaises"
05:15
Bernard Lehut

L'écrivain Gilles Paris a été révélé au grand public grâce au cinéma puisqu'il est l'auteur du roman qui a inspiré le film d'animation Ma vie de courgette. L'histoire d'un petit garçon surnommé Courgette recueilli dans un foyer après la mort de sa mère. Le film avait ému le Festival de Cannes l'an dernier avant d'être un succès en salles, de décrocher deux César, ceux du Meilleur film d'animation et de la Meilleure adaptation, et d'être nommé aux Oscars.

Un rêve éveillé, non seulement pour l'équipe du film, mais aussi pour Gilles Paris, l'auteur donc du livre à l'origine de ce belle réussite. Son plus "joli souvenir", c'est pendant le festival de Cannes, "quand le générique est arrivé", ils ont eu "vingt minutes d'applaudissement". "Et finalement ce sentiment de se dire que si on avait pas écrit le livre, la salle serait vide ou occupée par d'autres gens, c'est très impressionnant, se souvient l'écrivain. Et après j'ai tout suivi, c'était comme un conte de fées avec des montagnes russes". 

L'histoire de Marnie, 14 ans, une enfant "sauvage"

Gilles Paris, en 4 livres, s'est fait le chroniqueur pudique et sensible de l'enfance blessée mais toujours résiliente et triomphante. À chaque fois, son héros est un petit garçon de 9 ans victime d'épreuves qui lui apprennent à grandir. Et Gilles Paris poursuit dans cette veine avec son nouveau roman, Le Vertige des falaises publié chez Plon.

À une nuance près, son personnage principal a changé de sexe et a vieilli. Il s'agit cette fois d'une adolescente de 14 ans, Marnie, qui vit entourée de femmes, le clan des Mortemer : Olivia, sa grand-mère, Rose, sa mère, Prudence, la bonne et sa fille, Jane. Une famille recluse sur une île battue par les vents, au climat aussi rude que le caractère de Marnie.

À écouter aussi

"Elle est sauvage. Ce qu'elle aime, c'est marcher pieds nus sur cette île, se baigner nue dans une crique, raconte l'auteur. Elle est assez libre. Elle est Le Vertige des falaises, le titre fait référence à Marnie. C'est une adolescente qui dit elle-même qu'elle a 14 ans et cent ans. Elle a grandi trop vite, elle a entendu des choses et vu des choses qu'elle n'aurait pas dû et sa curiosité la fait vieillir prématurément".

Un mystère révélé au fil des pages

Ce qu'elle a vu et entendu, c'est tout le mystère qui sous-tend le livre, un suspense habilement échafaudé à la manière d'un scénario d'Hitchcock à qui Gilles Paris fait un clin d’œil, bien sûr, avec le choix du prénom de son héroïne (Pas de printemps pour Marnie). Successivement meurent le grand-père et le père de Marnie. Le premier, Aristide, est foudroyé par une crise cardiaque dans la bibliothèque de l'étrange maison de verre et d'acier qu'il a fait construire sur l'île. Le second, Luc, est tué dans la chute de sa voiture de sport au pied des falaises. Une malédiction pèserait-elle sur les hommes du clan Mortemer ? Coïncidence tragique ou main criminelle ? Malgré ses murs de verre, la maison des Mortemer semble cacher bien des secrets de famille.

"Au fond, c'est ce qui donne la clef d'une famille, je me vois mal écrire un jour le roman d'une famille heureuse où tout va bien parce que ça m'intéresserait pas", justifie Gilles Paris. Et c'est Marnie, l'adolescente farouche, qui détient toutes les clés du mystère du clan Mortemer. La vérité sera révélée au lecteur page après page, une vérité émancipatrice, qui mènera Marnie vers l'âge adulte et la possibilité du bonheur. La réussite du Vertige des falaises tient aussi et beaucoup à son décor, cette île dont Gilles Paris attise l'attrait en ne la situant et en ne la nommant jamais car elle est le résultat d'inspirations d'îles "anglaise, française et américaine". L'auteur voulait "un endroit unique, étonnant et où on perd un peu ses repères."

Pour Le Vertige des falaises un projet d'adaptation pour la télévision est sur le point d'être signé. Quant au livre de Gilles Paris Autobiographie d'une courgette qui a donné le film d'animation Ma vie de courgette, vous le trouverez en poche chez J'ai Lu.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/