1 min de lecture Littérature

Alice Zeniter : "L'Art de perdre" est une plongée dans la grande Histoire des Kabyles

L'auteure signe un quatrième roman ambitieux. L'un des livres les plus remarqués de la rentrée littéraire.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"L'Art de perdre" d'Alice Zeniter publié chez Flammarion Crédit Image : Astrid du Crollalanza / Flammarion | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Parmi les romans les plus remarqués de la rentrée figure L'Art de perdre d'Alice Zeniter, publié chez Flammarion. L'auteure n'a que 31 ans, mais elle signe déjà son quatrième roman.

Dans celui-ci, il est question à nouveau d'une famille plongée dans la grande histoire des Kabyles, cette fois du temps de l'Algérie coloniale puis de la guerre d'indépendance et enfin de l'exil parce que cette famille se retrouve dans le mauvais camp, celui des harkis.

Alice Zeniter, fille d'une mère normande et d'un père lui aussi kabyle et fils de harki, a voulu combler les silences qui entourent son passé familial : "J'ai eu peu d'accès à cette histoire, protégée par des 'on n'en parle pas' ou des 'on ne s'en souvient pas' [...] c'est intéressant de constater que venir d'un pays ne garantit pas de le connaître".

Un roman ambitieux qui ne cherche ni à régler des comptes avec le passé

Pour raconter l'histoire des harkis, Alice Zeniter a donc choisi la forme d'un roman et non d'un document ou d'un récit, pour mettre cette histoire à distance et l'extraire du champ de la polémique : "S'emparer de tout ce pan de l'histoire et le proposer aux lecteurs par la fiction, ça leur permet de leur faire connaître cette histoire d'une manière qui n'est pas polémique mais sensible".

À lire aussi
Lis moi une histoire_795x530 RTL Originals
"Lili Plume" : un livre sensible en forme d'invitation au rêve, lu par Natali Fortier

Peut-on se libérer de ses origines pour devenir soi ? C'est la question centrale que pose Alice Zeniter dans son roman.

"L'Art de perdre" aux éditions Flammarion
"L'Art de perdre" aux éditions Flammarion Crédit : Éditions Flammarion

En racontant l'histoire des harkis et de leur descendance, Alice Zeniter signe un roman ambitieux qui ne cherche ni à régler des comptes avec le passé, ni à provoquer l'apitoiement mais à apaiser des plaies toujours béantes des deux côtés de la Méditerranée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Roman Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants