1 min de lecture Faits divers

Vol d'explosif : le Fort de Corbas n'était pas autorisé à stocker du Semtex

"Pas habituel et surtout pas autorisé" : le stockage d'explosif sur le site de la sécurité civile du Fort de Corbas (Rhône) ne devait pas exister, selon le préfet de police du Rhône, Xavier de Fürst. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la disparition "il y a quelques jours" de ces 28 kilos de Semtex sur le site, à une dizaine de kilomètres au sud-est de Lyon.

Xavier Yvon et La rédaction de RTL

Sur RTL, le préfet de police du Rhône, Xavier de Fürst a précisé que ce fort était "destiné à recevoir des explosifs fin 2009, après des aménagements de sécurité". "Sur le plan pyrotechnique, le fort était conforme mais pas en matière de sécurité contre les intrusions".

Le Semtex est un explosif très performant, pratiquement indétectable et largement utilisé depuis de nombreuses années par les mouvements terroristes. Il a été mis au point au milieu des années 60 en Tchécoslovaquie.

Ce type d'explosif est mis en oeuvre par un détonateur, qui comprend lui-même une petite quantité de pentrite déclenchant l'explosion. Le détonateur est relié à une source d'énergie électrique (pile, réveil à pile, chronomètre barométrique). Il est difficilement détectable et très stable.

Lire aussi :
Lyon : 28 kilos d'explosifs volés à la Sécurité civile

Lire la suite
Faits divers Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
696151
Vol d'explosif : le Fort de Corbas n'était pas autorisé à stocker du Semtex
Vol d'explosif : le Fort de Corbas n'était pas autorisé à stocker du Semtex
"Pas habituel et surtout pas autorisé" : le stockage d'explosif sur le site de la sécurité civile du Fort de Corbas (Rhône) ne devait pas exister, selon le préfet de police du Rhône, Xavier de Fürst. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la disparition "il y a quelques jours" de ces 28 kilos de Semtex sur le site, à une dizaine de kilomètres au sud-est de Lyon.
https://www.rtl.fr/actu/vol-d-explosif-le-fort-de-corbas-n-etait-pas-autorise-a-stocker-du-semtex-696151
2008-07-20 12:15:00