2 min de lecture Coronavirus

Virus proche du Sras : deux nouvelles contaminations probables

Un médecin et un ancien voisin de chambre du premier malade français atteint du nouveau coronavirus pourraient avoir été contaminés à leur tour.

Une infirmière dans un hôpital
Une infirmière dans un hôpital Crédit : AFP
Julie Reynié Journaliste RTL

Peut-être deux nouveaux cas de coronavirus. Ce jeudi 9 mai, les autorités sanitaires ont annoncé que le voisin de chambre et le médecin du premier Français infecté par ce virus ont été hospitalisés à Lille et Tourcoing. Ils doivent notamment y subir des prélèvements. Les résultats des tests seront connus prochainement. 

Mardi, les autorités sanitaires avaient confirmé qu'un Français de 65 ans avait été hospitalisé le 23 avril à Valenciennes puis transféré à Douai le 29 avril, où il est en réanimation, après avoir été infecté. Cette découverte, la première en France, avait été prise très au sérieux : sur les 31 personnes infectées dans le monde, 18 sont décédées. 

Cette maladie est proche du SRAS, un virus qui avait causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003.

Ils présentaient les symptômes du coronavirus

Le voisin de chambre avait côtoyé le malade lors de son séjour au CH de Valenciennes du 27 au 29 avril. Il "présente depuis mercredi des symptômes nécessitant une consultation spécialisée d'infectiologie, complétée de prélèvements et d'une surveillance en hospitalisation en chambre individuelle", annonce l'ARS.

L'un des médecins du CH de Valenciennes, qui a aussi été en contact avec le patient atteint de l'infection, a "présenté des symptômes nécessitant son hospitalisation au sein du service d'infectiologie du CH de Tourcoing afin d'y effectuer des prélèvements", ajoute l'ARS. 

Un virus pourtant peu contagieux

À lire aussi
Le taux d'incidence au 2 août 2020 (capture d'écran réalisée le 6 août) santé
Coronavirus en France : la Mayenne passe en orange, avec 20 autres départements

Invitée sur RTL mercredi 8 avrilFrançoise Weber, la directrice de l'Institut de veille sanitaire avait pourtant expliqué que ce coronavirus est un virus "sévère" mais qu'il n'est "pas extrêmement contagieux puisque le nombre de personnes qui l'attrape est très restreint".

"Ce qu'on ne sait pas, c'est avec quoi le Français infecté a été en contact pour attraper le virus." D'après elle, ces virus sont souvent transmis par des animaux comme des chauves souris

Les autorités ont ce virus à l'oeil

"On met en place des dispositifs de surveillance et de détection des cas chez les personnes qui reviendraient des zones à risque (la péninsule arabique) et présenteraient des symptômes respiratoires sérieux", avait-elle développé. Ainsi, une personne revenant de Dubaï avec ces symptômes sera orientée vers son médecin ou le SAMU, surtout si son voyage date de moins de dix jours, ou qu'elle a été en contact avec une des rares personnes infectées, avait expliqué Françoise Weber.
Le ministère de la Santé a mis un numéro vert en place : le 0800 13 00 00 pour répondre à toutes les questions que les Français pourraient se poser sur ce Coronavirus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Hôpitaux Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants