1 min de lecture Santé

VIDEO - Les médecins libéraux et les internes des hôpitaux publics en grève illimitée

Vos rendez-vous médicaux seront peut-être perturbés, ou carrément annulés ce lundi. Les médecins libéraux et les internes des hôpitaux publics sont en grève illimitée pour défendre leurs conditions de travail et leur liberté d'installation. Ils protestent aussi contre l'accord signé fin octobre sur les dépassements d'honoraires. Quoi qu'il arrive, les urgences sont assurées.

Chirurgiens des cliniques et internes des hôpitaux publics s'estiment stigmatisés par le gouvernement
Chirurgiens des cliniques et internes des hôpitaux publics s'estiment stigmatisés par le gouvernement Crédit : AFP / Archives, Jean-Philippe Ksiazek
micro générique
La rédaction de RTL et Anne Le Henaff

Opérations chirurgicales déprogrammées

La grève des chirurgiens libéraux, à l'initiative du syndicat Le Bloc, majoritaire chez les spécialistes de bloc opératoire, va concerner 70% des cliniques privées de France, soit environ 700 établissements selon la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP).

A l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP, trente-sept établissements), on indiquait que "certains services ont prévu de déprogrammer des activités, notamment des interventions chirurgicales" mais que les urgences seront assurées au besoin par la réquisition de médecins.

Les chirurgiens ont prévu de manifester mercredi. Les interventions prévues ont pour la plupart été repoussées. Pour les urgences, certains patients pourraient être dirigés vers les hôpitaux publics.

Conditions de travail et liberté d'installation

Les blouses blanches ont décidé d'exprimer leur colère face à un gouvernement qui, selon eux, les stigmatise. L'accord d'encadrement des dépassements d'honoraires médicaux, signé le 25 octobre dernier sous la pression de la ministre de la Santé, et jugé trop contraignant par les protestataires, cristallise le mécontentement.

Les internes craignent que la future loi sur les réseaux de soins ne remette en cause leur liberté d'installation. Dimanche sur RTL, Marisol Touraine a voulu rassurer les internes en rappelant que, malgré les "rumeurs", le gouvernement "n'a pas la moindre intention de remettre en cause la liberté d'installation des médecins".
.

Lire la suite
Santé Économie Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants