5 min de lecture Extrême droite

Varg Vikernes : "brûleur d'églises", assassin et néonazi

PORTRAIT - Kristian Vikernes, dit Varg, 40 ans, a été interpellé avec son épouse française, Marie Cachet, 25 ans, à leur domicile de Salon-la-Tour, par les policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Il se faisait appeler "Varg", autrement dit "Loup". Marié à une Française, l’activiste d'extrême droite Kristian Vikernes a été arrêté ce mardi 16 juillet en Corrèze en raison de "sa dangerosité potentielle".

"Le devoir de l'État, et de ses services, est de protéger les Français contre toutes les intentions, et là incontestablement, ce personnage, ce couple, représentait un danger. Maintenant, il faut évidemment attendre les résultats de l'enquête sous l'autorité du parquet de Paris",  a déclaré Manuel Valls, en soulignant qu'il "est important d'agir avant et non pas après".

Portrait d'un artiste extrémiste. (Illustration d'une fan sur son Fan Club à l'occasion de son anniversaire)
Kristian Virkenes

Des paroles très sombres

À lire aussi
Marion Maréchal-Le Pen et Marine Le Pen le 16 novembre 2012 à Carpentras Rassemblement national
RN : Marine le Pen tance Marion Maréchal

Kristian Vikernes
Né le 11 février 1973, Kristian Vikernes est un jeune Norvégien passionné par la dark music, se fait appeler Comte Grishnackh et crée le projet musical Burzum.

Dès les premiers morceaux, les paroles décrivent un monde sombre, régi par la violence et des forces obscures, comme "War", de l'album Demo II.

Je gis, blessé sur le sol hivernal,
Avec des centaines de corps autour de moi,
Beaucoup de blessés rampent désespéramment
Sur le sol recouvert de neige et de sang.

Burzum
Partager la citation

À l'aube des années 1990, le groupe n'est pas encore connu. Se sont les frasques de Vikernes qui le propulseront parmi les groupes les plus connus de la scène métal scandinave.

Néopagnaniste anti-clérical

Les paroles du chanteur sont plus que des métaphores ou des contes imaginés. Car Varg Vikernes est aussi un adepte de la religion Ásatrúte, qui souhaite faire revivre les religions ethniques ancestrales.

Ainsi, dans des paroles écrites pour le groupe Darkthrone, il utilise des éléments du vieux folklore germanique, où Satan porte les attributs du dieu Odin, qui devient un adversaire du judéo-christianisme.

>
BURZUM - Jesu Død (video)

Un attachement au passé aussi partagé par sa femme Marie, passionnée par la préhistoire, avec qui il signera un petit film. Dans ces images, sa femme et ses enfants se mettent dans la peau d'hommes préhistoriques pour vivre leur quotidien et leurs rituels.

Il lui arrive aussi de se mettre dans la peau d'anciens soldats germaniques.
Kristian Vikernes
Et Varg Vikernes va plus loin puisqu'il se vante publiquement d'avoir brûlé des églises. Il est alors arrêté puis relâché, faute de preuves. Sa popularité, elle, grandit.

Un montage du chanteur devant une église en feu, sur la page Facebook de son Fan club.
Un montage de Varg Vikernes devant une église en feu

Meurtrier à 20 ans

Le chanteur sera particulièrement médiatisé en 1994. Il est condamné à une peine de 21 ans de prison - la peine maximale en Norvège- pour avoir assassiné l'année précédente, de plus de 20 coups de couteau Oeystein Aarseth, le guitariste de son groupe, qu'il percevait comme un rival. 

À l'annonce du verdict, le jeune homme de 21 ans fait un large sourire à la caméra, provocation qui a choqué en Norvège.

>
Son sourire face caméra

En octobre 2003, il tente de s'évader mais il est arrêté et renvoyé en prison. Après 16 années derrière les barreaux, il a été libéré en mai 2009, et est resté en liberté surveillée pendant un an.

>
Le criminologue Christophe Soullez et ce néo-nazi arrêté en Corrèze, l'Invité de l'Actu, mardi 16 juillet Durée : | Date :

Symbole du néonazisme

Varg Vikernes a aussi participé à la création de l'Odalisme, créé par un mouvement néonazi international des années 1990, a cofondé le Allgermanische Heidnische Front et le Norsk Hedensk Front (Front païen norvégien). L'activiste est aussi un des membres fondateurs du mouvement extrémiste Hvit Arisk Motstand (Résistance Aryenne).

Après son incarcération, il se tourne vers le néonazisme, devenant une des références des amateurs du National socialist black metal, associé à plusieurs groupuscules néonazi.

En revanche, lui ne se considère pas comme néonazi, selon A Burzum Story: Part VII - The Nazi Ghost, ne se reconnaissant pas dans leur rejet des Slaves : "Contrairement à eux, je ne suis pas socialiste (même pas socialiste national), je ne suis pas matérialiste et je crois en l'ancienne démocratie scandinave."

Armé et prêt "à se battre"

Depuis, il vivait à Salon-La-Tour dans une maison à l'atmosphère très militaire : les voitures du couple – et même le tricycle des trois enfants – sont peints à la main pour imiter un camouflage. En perquisition, les policiers ont notamment saisi cinq armes longues, dont quatre carabines 22 long rifle, selon la source judiciaire. 
Kristian Vikernes vivait en Corrèze avec sa famille.
Le tricycle des trois enfants est camouflé, lui aussi.

Le maire de Salon-La-Tour a indiqué qu'il s'était installé il y a un an dans une maison de location, à l'écart du village, avec sa famille. Selon Jean-Claude Chauffour, le couple se serait connu il y a quelques années, alors que la jeune femme passait son bac. "Lui ne parle pas très bien français", et sa femme est actuellement enceinte d'un quatrième enfant, a encore précisé l'élu. 

Leurs enfants, dont l'aîné aura bientôt six ans, semblent avoir été pris en charge par la mère de la jeune femme. Ils n'étaient pas scolarisés et le couple ne s'était pas intégré à la vie du village, selon le maire. 
Varg Vikrenes fait partie des personnalités surveillées par la police
Kristian Virkenes
Kristian Vikernes "était habillé avec des vêtements de type militaire" et possède trois voitures, "elles aussi de style camouflage", selon le maire.

Sur son site figure un "appel aux Français" face à l'immigration et recommandant de voter Front national. "Si vous avez la moindre fierté en vous, la moindre intelligence, le moindre courage, et la moindre volonté de vivre, vous devez voter pour Marine le Pen et le FN", écrivait-il.

Il prédisait "un gigantesque massacre en Europe"

Soupçonné de vouloir commettre un massacre, Kristian Vikernes fait partie des 530 sympathisants à avoir reçu le manifeste d'Anders Breivik, l'auteur de la tuerie d'Oslo en juillet 2011. 

Interrogé par une webradio spécialisée sur cet événement, il répondait : "En général, je ne condamne pas un meurtre quand il est question de légitime défense. (...) Lorsque la survie de ta nation est menacée, tu as le droit de te défendre et violemment si cela est nécessaire."

Je me battrais, tuerais et mourrais volontiers pour la France et le peuple français.

Kristian Vikernes
Partager la citation

Sur son site, Kristian Vikernes se distanciait de son compatriote, lui recommandant de "se suicider". "Tu as tué plus de Norvégiens que toute la population musulmane de Norvège dans les 40 dernières années", écrivait-il. "Et tu prétends être un Norvégien nationaliste et patriote ?"

Également antisémite, il dénonçait dans une interview la famille Rothschild, qui selon lui, "possède plus de 50 % de toutes les richesses en Europe". Et il prévenait : "Nous finirons par nous révolter quand nous n’aurons plus le choix et ensuite nous assisterons à un gigantesque massacre en Europe".Kristian Virkenes

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Extrême droite Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763180800
Varg Vikernes : "brûleur d'églises", assassin et néonazi
Varg Vikernes : "brûleur d'églises", assassin et néonazi
PORTRAIT - Kristian Vikernes, dit Varg, 40 ans, a été interpellé avec son épouse française, Marie Cachet, 25 ans, à leur domicile de Salon-la-Tour, par les policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).
https://www.rtl.fr/actu/varg-vikernes-bruleur-d-eglises-assassin-et-neonazi-7763180800
2013-07-16 19:17:00