1 min de lecture Drogue

Une "salle de shoot" expérimentale va ouvrir à Paris

Matignon a donné son feu vert pour tenter l'expérience d'une salle de consommation de drogue à Paris. C'est la Mildt (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et toxicomanies) qui est chargée de la mise en place de cette expérimentation, avec le ministère de la Santé, ont expliqué les services du Premier ministre, qui n'ont pas précisé de calendrier de mise en œuvre, ni le lieu d'implantation de cette salle dans la capitale.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Phase d'expérimentation

Actuellement illégales en France, ces salles de consommation sont destinées aux toxicomanes de rue, précarisés et en rupture. Elles doivent leur permettre de consommer leurs propres produits dans de bonnes conditions d'hygiène et sous supervision de personnels de santé, et de réduire les troubles à l'ordre public.

 "C'est un travail préparatoire qui va permettre de confirmer la faisabilité du projet dans ses dimensions sanitaires, sociales, économiques et en terme de sécurité publique", a expliqué Matignon.

Le maire du Xe arrondissement de Paris, Rémi Féraud, volontaire pour qu'une salle de consommation ouvre près de la gare du Nord, s'est "réjoui" de la décision du gouvernement. "Le quartier de la gare du Nord en a besoin. Cela fera progresser la santé publique et la sécurité publique", a-t-il précisé. Il a espéré que la salle puisse être ouverte "avant l'été". Le lieu d'implantation n'a pas encore été trouvé mais la Ville travaille avec la SNCF pour trouver un local.

Le Conseil de Paris a voté le 10 décembre une subvention de 38.000 euros en faveur de l'association Gaïa Paris, pour lui permettre de préparer l'ouverture de la future salle de consommation.   Pour l'UMP-Paris, le gouvernement s'engage "dans une impasse": "comment concevoir la mise en place et le financement public de salles de consommation de drogues lorsque celles-ci sont interdites par la loi ?".

En 2012, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait promis des expérimentations "dans le courant de l'année 2013" et confié à la Mildt "une étude de faisabilité" des différents projets. Plusieurs villes, de gauche comme de droite, sont sur les rangs pour tenter cette expérimentation.

Des "salles de shoot" avant 2013 : comment ça marche

Lire la suite
Drogue Politique Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757710477
Une "salle de shoot" expérimentale va ouvrir à Paris
Une "salle de shoot" expérimentale va ouvrir à Paris
Matignon a donné son feu vert pour tenter l'expérience d'une salle de consommation de drogue à Paris. C'est la Mildt (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et toxicomanies) qui est chargée de la mise en place de cette expérimentation, avec le ministère de la Santé, ont expliqué les services du Premier ministre, qui n'ont pas précisé de calendrier de mise en œuvre, ni le lieu d'implantation de cette salle dans la capitale.
https://www.rtl.fr/actu/une-salle-de-shoot-experimentale-va-ouvrir-a-paris-7757710477
2013-02-05 15:16:00