2 min de lecture Anne Hidalgo

Une exposition contre l'homophobie vandalisée, Delanoë "triste" et "en colère"

L'exposition "Les couples imaginaires", qui met en scène des "personnalités de tous bords" pour "lutter contre l'homophobie", a été vandalisée cette nuit. Les réactions sont nombreuses.

L'exposition "Les couples imaginaires", du photographe Olivier Ciappa, accrochée sur les grilles de la Mairie du IIIe et du square du Temple, met en scène des "personnalités de tous bords", a été vandalisée
L'exposition "Les couples imaginaires", du photographe Olivier Ciappa, accrochée sur les grilles de la Mairie du IIIe et du square du Temple, met en scène des "personnalités de tous bords", a été vandalisée Crédit : Capture Tweet Nicolas Gougain
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Une exposition de sensibilisation contre l'homophobie a été vandalisée dans la nuit du vendredi 21 juin au samedi 22 à Paris. L'exposition "Les couples imaginaires", du photographe Olivier Ciappa, accrochée sur les grilles de la Mairie du IIIe et du square du Temple, met en scène des "personnalités de tous bords", qui selon la présentation de l'évènement sur Internet veulent "d’offrir leur image et leur notoriété pour lutter contre l’homophobie". Elle a été détruite cette nuit, selon le maire de l'arrondissement Pierre Aidenbaum et le photographe lui-même, qui ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux ce samedi 22 juin. Une plainte a été déposée, a prévenu le maire sur le réseau social Twitter.

"Je quitte le Parc Floral pour la Mairie du 3ème. Mais à priori il reste plus rien :(", écrit sur sa page Facebook le photographe Olivier Ciappa.

Le porte-parole de l'Inter-LGBT, Nicolas Gougain, a posté des photographies de l'exposition saccagée sur Twitter ainsi que le maire du IIIème :

À lire aussi
La Tour Eiffel éteinte le 22 mars 2017 après l'attaque du Parlement britannique (illustration) Attaque à Strasbourg
Fusillade de Strasbourg : la Tour Eiffel éteinte mercredi soir en hommage aux victimes


Le marie de Paris, Bertrand Delanoë, a tenu à exprimer sa "colère" :


La première adjointe à la mairie de Paris et candidate au poste de maire a tenu à apporter son soutien, se disant sur Twitter "toujours mobilisée pour que #Paris ne cède pas un centimètre face à l'homophobie et à toutes les discriminations" et "condamnant avec fermeté" ces agissements":


Le maire du 3e arrondissement, Pierre Aidenbaum, s'est déclaré indigné par la "cruauté" de ce vandalisme et a "condamné avec force cet acte d'homophobie" :


"Ces actes homophobes aussi détestables que stupides montrent combien il est nécessaire tous les jours de lutter contre les discriminations sous toutes leurs formes. Les lacérations sur les visages montrent quelle violence et quelle cruauté peuvent être déployées par les homophobes", déclare aussi Pierre Aidenbaum dans un communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Anne Hidalgo Bertrand Delanoë Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762540965
Une exposition contre l'homophobie vandalisée, Delanoë "triste" et "en colère"
Une exposition contre l'homophobie vandalisée, Delanoë "triste" et "en colère"
L'exposition "Les couples imaginaires", qui met en scène des "personnalités de tous bords" pour "lutter contre l'homophobie", a été vandalisée cette nuit. Les réactions sont nombreuses.
https://www.rtl.fr/actu/une-exposition-contre-l-homophobie-vandalisee-delanoe-triste-et-en-colere-7762540965
2013-06-22 14:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JqmjDGlHoEMbmO_RgymxnA/330v220-2/online/image/2013/0622/7762541841_l-exposition-les-couples-imaginaires-du-photographe-olivier-ciappa-accrochee-sur-les-grilles-de-la-mairie-du-iiie-et-du-square-du-temple-met-en-scene-des-personnalites-de-tous-bords-a-ete-vandalisee.jpg