1 min de lecture Île-de-France

Un RER attaqué par une bande de jeunes dans l'Essonne

Entre vingt et trente jeunes, les visages dissimulés, ont attaqué samedi dernier une rame du RER au niveau de la gare de Grigny dans l'Essonne. Agressant et détroussant plusieurs passagers.

Une rame de RER, à Paris, en pleine heure de pointe
Une rame de RER, à Paris, en pleine heure de pointe Crédit : AFP / Archives, Bertrand Guay
Georges Brenier Journaliste RTL

Une dizaine de personnes agressées
Les faits, qui se sont déroulés samedi 16 mars aux alentours de 22h, sont inquiétants.  Après avoir tiré le signal d'alarme, les jeunes gens, qui avaient le visage dissimulé, sont passés de wagon en wagon de la rame, à l'arrêt en gare de Grigny-centre.

Et ils ont attaqué "le plus de monde possible" selon le témoignage d'un jeune homme, interrogé par l'AFP. Le groupe a frappé et dépouillé un grand nombre des passagers présents dans la rame, à une heure (22h) propice à ce type d'action. Une dizaine de personnes ont été agressées, la plupart ayant également été délestées de leurs effets personnels, souvent après des coups ou un utilisation de gaz lacrymogène.

"Une attaque de diligence"

"J'étais dans le RER en direction de Corbeil-Essonnes, et à Grigny nous avons entendu beaucoup de bruits et de cris et nous avons vu des gens courir sur les quais", a décrit le jeune homme sous couvert d'anonymat.   "Moi j'ai pris un coup de poing et du gaz lacrymogène dans les yeux. Ils ont arraché le sac à main de mon amie et m'ont pris mon argent. C'était rapide, violent et cela avait l'air très organisé", a ajouté cet étudiant d'Evry.

La police, elle, parle d'une "attaque de diligence de l'époque moderne" estimant qu'une agression de cette ampleur reste "inhabituel". En février dernier, pour les besoins d'un clip de rap, plusieurs individus avaient stoppé un TGV près de Marseille.

(Avec AFP)

Lire la suite
Île-de-France Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants