1 min de lecture Haute-Vienne

Un père condamné pour une fessée : "La parole parfois ne suffit pas", dit Lionel

DOCUMENT RTL - Lionel a été condamné vendredi à une amende avec sursis pour avoir donné une fessée à son enfant de neuf ans. Il dénonce un verdict "abusif".

Le symbole de la justice.
Le symbole de la justice. Crédit : AFP
Micro RTL
La rédaction de RTL et Philippe De Maria

Il ne regrette pas son geste. Un père a été condamné, vendredi, à 500 euros d'amende avec sursis pour avoir donné une fessée déculottée à son fils de 9 ans. L'homme était alors "en pleine séparation très conflictuelle avec la mère de l'enfant", précisait le Populaire du Centre qui a révélé l'affaire.

"Le plus petit ne voulait plus me dire bonjour", explique Lionel, le père, ce mardi à RTL. "Donc au bout d'un moment, j'ai parlé avec lui et il m'a dit 'non non, ça vient de moi'. Je lui ai donc rétorqué qu'il devait quand même me respecter et que c'était la moindre des choses que de dire au moins bonjour à ses parents."

Le père défend la vertu de la fessée

Il assure ne pas lui avoir donné cette fessée "de manière instinctive, comme si j'avais un peu perdu les pédales". Au contraire, cette punition corporelle lui aurait été administrée "pour qu'il se rende compte de la situation et de son importance". "Je lui ai baissé le pantalon et je lui ai donné une fessée tout simplement", raconte Lionel. "Il a pleuré bien sûr, c'est quelque chose qui l'a certainement même humilié. Il s'en est rappelé et il a changé son comportement depuis."

À lire aussi
Des "gilets jaunes" rassemblés à Marseille samedi 8 décembre 2018 Gilets jaunes
Haute-Vienne : une rencontre entre élus et "gilets jaunes" tourne au pugilat

Le père défend la vertu de cette punition dans certaines conditions. "La parole parfois ne suffit pas", argumente Lionel : "Si on ne peut plus donner une fessée à son enfant sans passer devant le tribunal, je me demande un petit peu ce qu'on va faire avec nos enfants."

>
Lionel : "Si on ne peut plus donner une fessée à son enfant sans passer devant le tribunal, je me demande un petit peu ce qu'on va faire avec nos enfants" Crédit Image : Kervin Portelli | Crédit Média : Philippe De Maria | Durée : | Date :

Sa situation relance le débat sur la fessée en France. L'Hexagone fait aujourd'hui de plus en plus figure d'exception en Europe, car beaucoup de pays ont interdit les châtiments corporels ou envisagent de le faire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Haute-Vienne Limoges Enfance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765613971
Un père condamné pour une fessée : "La parole parfois ne suffit pas", dit Lionel
Un père condamné pour une fessée : "La parole parfois ne suffit pas", dit Lionel
DOCUMENT RTL - Lionel a été condamné vendredi à une amende avec sursis pour avoir donné une fessée à son enfant de neuf ans. Il dénonce un verdict "abusif".
https://www.rtl.fr/actu/un-pere-condamne-pour-une-fessee-la-parole-parfois-ne-suffit-pas-dit-lionel-7765613971
2013-10-15 13:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0J8zjfeQ64RG59l0_X__yw/330v220-2/online/image/2013/1015/7765607509_le-symbole-de-la-justice.jpg