1 min de lecture Info

Un millier de prothèses Ceraver déjà placées sous séquestre

Selon l'Agence du médicament, près d'un millier de prothèses de la hanche non certifiées du fabricant français Ceraver ont été placées sous séquestre début avril

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

François Hébert, directeur général adjoint de l'Agence du médicament (ANSM) a indiqué jeudi que près d'un millier de prothèses de la hanche non certifiées fabriquées par la société française Ceraver avaient d'ores et déjà été placées sous séquestre en attendant une décision formelle de police sanitaire la semaine prochaine.

M.Hébert a par ailleurs confirmé l'information du Parisien selon laquelle quelque 650 patients étaient porteurs de ces prothèses de hanche non conformes, mais a souligné qu'"à ce stade, rien ne démontre un risque sanitaire" lié à ces dispositifs. Par précaution, l'ANSM a toutefois demandé aux chirurgiens orthopédiques ayant posé ces prothèses de revoir leurs patients afin de faire un bilan clinique et radiologique.

Des inspections "inopinées" à l'origine de la découverte

La découverte des prothèses non conformes a eu lieu lors d'inspections "inopinées" effectuées début avril par l'ANSM sur deux sites de production de la région parisienne de la société Ceraver, l'un situé à Roissy-en-France (Val d'Oise) et l'autre à Plailly (Oise). "Nous avons constaté qu'il y avait des prothèses de hanche qui n'avaient pas le marquage CE", a indiqué M. Hébert avant de préciser que près d'un millier de prothèses avaient aussitôt été placées sous séquestre. Les procureurs de Pontoise, Senlis et Nanterre, en région parisienne, ont été informés.

À lire aussi
Des enfants jouent dans une fontaine pendant une canicule (Illustration) météo
Canicule : Météo France place 21 départements en vigilance orange

"Le retrait des lots concernés est déjà effectif mais la mesure sera confirmée la semaine prochaine par une décision de police sanitaire qui prévoira la suspension de la mise sur le marché, de l'exportation, de la distribution et de l'utilisation des lots non conformes", a-t-il ajouté. La ministre de la Santé Marisol Touraine a exigé jeudi matin le "retrait" du marché des prothèses incriminées ainsi que l'ouverture d'une enquête "sur les causes de ces dysfonctionnements, les responsables en cas de fraude avérée et les mesures à prendre afin d'éviter tout risque sanitaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Justice Marisol touraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761008525
Un millier de prothèses Ceraver déjà placées sous séquestre
Un millier de prothèses Ceraver déjà placées sous séquestre
Selon l'Agence du médicament, près d'un millier de prothèses de la hanche non certifiées du fabricant français Ceraver ont été placées sous séquestre début avril
https://www.rtl.fr/actu/un-millier-de-protheses-ceraver-placees-sous-sequestre-7761008525
2013-05-02 11:43:00