1 min de lecture Marseille

Un lycéen tué par un TER : le trafic perturbé en Paca

Un lycéen de 17 ans a été mortellement heurté par un TER mercredi matin dans la petite gare marseillaise de Saint-Marcel, alors qu'il tentait de traverser la voie. L'accident a provoqué le blocage, pendant trois heures, d'une vingtaine de TER et TGV et de quelque 4.000 voyageurs entre Marseille et Toulon. Le trafic a repris vers midi et, en milieu d'après-midi, quelques trains affichaient encore des retards allant jusqu'à 50 minutes.

Des rails
Des rails Crédit : DR
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Selon le parquet de Marseille, qui a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident, "tout laisse à penser" que l'adolescent venait de descendre d'un train et a voulu, peu avant 8h, traverser la voie - ce qui est interdit - très probablement pour rejoindre son lycée.  Il a alors été heurté par un TER, a affirmé le procureur-adjoint de la République, Jean-Jacques Fagni, évoquant un type d'accident "heureusement rare".

Un vice-procureur, ainsi que des enquêteurs de l'identité judiciaire, se sont rendus sur place. Le trafic, interrompu dans les deux sens, a repris progressivement vers 12h.

Carte de localisation de la gare de Saint-Marcel à Marseille (Bouches-du-Rhône)

Les perturbations ont par ailleurs été accrues par un incident technique survenu au même moment en gare d'Ollioules (Var).

Selon un porte-parole de la SNCF, une couverture de survie, portée par le grand vent soufflant mercredi sur la région, est venue s'accrocher à une caténaire, obligeant les techniciens à intervenir et couper le courant pour la retirer, afin qu'elle ne vienne pas se prendre dans le pantographe d'un train (le bras reliant la locomotive au câble).

Cette intervention était encore en cours mercredi après-midi, contraignant les trains à circuler sur une seule voie dans ce secteur.

Lire la suite
Marseille Faits divers SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants