1 min de lecture Nice

Un enfant de deux ans meurt étranglé dans une crèche à Nice

Un drame dans une crèche associative à Nice. Un enfant de vingt-sept mois est mort samedi dernier après trois jours d'hospitalisation. Le 23 novembre, le bambin s'était coincé la tête dans les barreaux de son lit ou de son parc, sans que personne ne s'en aperçoive sur le moment. Le petit Emiliano s'est étranglé, étouffé, puis il a perdu connaissance. La famille et le personnel de la crèche son sous le choc.

Pierre Thébault Journaliste RTL

Une enquête interne au sein de la crèche Rose-de-France a abouti à la conclusion qu'il s'agissait d'"un accident (...) horrible, mais imprévisible", a indiqué à l'AFP Gabrielle Fiorio, directrice de L’œuvre des crèches, association niçoise vieille de plus de 140 ans qui gère cinq crèches dans la ville.

L'enfant s'est coincé la tête le 23 novembre dans l'après-midi "dans la barrière en bois pourtant homologuée par les médecins de la PMI (Protection maternelle et infantile, dépendant du conseil général) entourant une partie du jardin" de la crèche, a précisé la responsable, soulignant que les établissements gérés par l'association n'avaient "jamais connu de problème (de ce type) auparavant".

Le bambin "n'a été bousculé ni par d'autres enfants - qui n'ont d'ailleurs pas été témoins de ce qui s'est passé -, ni par un adulte", a souligné Gabrielle Fiorio.

Inconscient, l'enfant a aussitôt été pris en charge par le personnel - cinq personnes au total - qui surveillait le jardinet et où se trouvaient 22 enfants âgés de deux à trois ans au moment des faits.

Le personnel a prodigué les premiers secours au garçonnet jusqu'à l'arrivée des pompiers et du Smur. Toujours inconscient à l'arrivée des pompiers et du Smur, il a ensuite été transporté à l'hôpital de Lenval où il a été admis en réanimation. Il a succombé à ses blessures le 26 novembre.


Lire la suite
Nice Décès Enfance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants