1 min de lecture Info

Un élu en grève de la faim contre les fermetures d'écoles

"En fermant des écoles, on condamne des territoires entiers", regrette le délégué communautaire du pays de Sedan, qui a commencé une grève de la faim le 1er juin pour protester contre les fermetures de classes dans les Ardennes.

Emmanuel Jacquemin, délégué communautaire du pays de Sedan et chef d'entreprise, poursuivait mardi 25 juin une grève de la faim entamée le 1er juin, pour protester contre les fermetures de classes programmées dans les Ardennes à l'horizon 2014
Emmanuel Jacquemin, délégué communautaire du pays de Sedan et chef d'entreprise, poursuivait mardi 25 juin une grève de la faim entamée le 1er juin, pour protester contre les fermetures de classes programmées dans les Ardennes à l'horizon 2014 Crédit : Capture Twitter
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Après le maire de Sevran en grève de la faim pour sa commune, voici l'élu du pays de Sedan en grève de la faim pour ses écoles. Emmanuel Jacquemin, délégué communautaire du pays de Sedan et chef d'entreprise, poursuivait mardi 25 juin une grève de la faim entamée le 1er juin, pour protester contre les fermetures de classes programmées dans les Ardennes à l'horizon 2014. "En fermant des écoles, on condamne des territoires entiers. Le rectorat applique une pure logique comptable sans prendre en compte les répercussions économiques et sociales de décisions quasi-autoritaires", a expliqué Emmanuel Jacquemin.

L'homme de 51 ans, père de 5 enfants, s'est installé dans une caravane bariolée devant l'Inspection académique de Charleville-Mézières pour poursuivre sa grève de la faim. Le voici au bout de son 25ème jour selon un utilisateur du réseau social Twitter :


L'élu (sans étiquette) affirme avoir perdu près de 20 kilos en 25 jours de jeûne mais refuse de communiquer sur son état de santé. "Je suis un homme déterminé, il faut que le ministre s'engage par un moratoire à rediscuter les fermetures programmées qui condamnent à une mort lente ce département", a poursuivi Emmanuel Jacquemin qui dénonce également des pressions de l'Éducation nationale sur des personnels de certains établissements scolaires, hostiles aux fermetures.

À lire aussi
"L'Obs" consacre un dossier aux "fausses informations" médias
"Fake News" et théories du complot : la pensée progresse en France

Voici sa déclaration de grève de la faim :


Mardi en début d'après-midi, il a rejoint une manifestation organisée par le syndicat Snes qui a rassemblée une centaine de personnes, professeurs, parents d'élèves et élus de communes rurales, devant la préfecture des Ardennes. Selon le syndicat d'enseignants, le plan proposé par le rectorat prévoit la suppression de la filière générale au lycée de Bazeilles près de Sedan et des classes littéraires à Givet. Deux collèges sont également menacés à plus ou moins long terme dans le secteur de Vouziers, a affirmé Frédéric Thibault, le représentant départemental du Snes.

Lire la suite
Info Société École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762625587
Un élu en grève de la faim contre les fermetures d'écoles
Un élu en grève de la faim contre les fermetures d'écoles
"En fermant des écoles, on condamne des territoires entiers", regrette le délégué communautaire du pays de Sedan, qui a commencé une grève de la faim le 1er juin pour protester contre les fermetures de classes dans les Ardennes.
https://www.rtl.fr/actu/un-elu-en-greve-de-la-faim-contre-les-fermetures-d-ecoles-7762625587
2013-06-25 20:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Z0ue9pciPJcTKtstKwt93A/330v220-2/online/image/2013/0625/7762625530_emmanuel-jacquemin-delegue-communautaire-du-pays-de-sedan-et-chef-d-entreprise-poursuivait-mardi-25-juin-une-greve-de-la-faim-entamee-le-1er-juin-pour-protester-contre-les-fermetures-de-classes-programmees-dans-les-arden.jpg