1 min de lecture Nice

Un bijoutier tue un braqueur : "Il a voulu faire de l'argent facile", dit le frère de la victime

DOCUMENT RTL - Le frère du braqueur abattu par un bijoutier mercredi à Nice se confie. Il réclame "que justice soit faite, et pas que pour le commerçant".

Le bijoutier a abattu le braqueur lorsqu Le procureur de la République de Nice, Eric Bedos, a annoncé vendredi l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide volontaire à l'encontre du bijoutier qui a tué mercredi un des braqueurs de son magasin.
Le bijoutier a abattu le braqueur lorsqu Le procureur de la République de Nice, Eric Bedos, a annoncé vendredi l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide volontaire à l'encontre du bijoutier qui a tué mercredi un des braqueurs de son magasin. Crédit : Jean-Christophe Magnenet - AFP
Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Le braqueur a été abattu mercredi matin en prenant la fuite. Après avoir été agressé et pillé par le malfaiteur et son complice, un bijoutier niçois a tiré dans le dos du jeune homme de 18 ans, issu du milieu des gens du voyage. Sur place, un comité de soutien se met en place en faveur du commerçant, mais le frère de la victime, lui, fait part de sa colère à RTL, dénonçant notamment le comportement des autorités.

"Je n'en reviens pas, hier (mercredi, ndlr) ils sont venus nous annoncer ça : 40 gendarmes [avec] gilets pare-balles", assure Yannick. "Ils montent chez moi pour m'annoncer ça, ils me braquent au Taser. Ils ne voulaient pas qu'on sorte de chez nous." "Les gendarmes aussi faut qu'ils fassent la part des choses", réclame-t-il. "Ils viennent annoncer le décès du fils de sa mère et de mon frère. Ils auraient pu venir à deux (...) mais pas à intervenir à 40 gendarmes comme ils l'ont fait hier, on n'est pas des bêtes !"

"Il a voulu faire de l'argent facile"

Son frère a braqué la bijouterie à cause de sa situation actuelle, explique-t-il : "Comme il a vu qu'il ne trouvait pas de boulot, qu'il avait besoin de se payer son permis, qu'il allait être papa, il a voulu aller faire de l'argent facile et voilà le résultat."

À lire aussi
Le lycée Sasserno à Nice, où était scolarisée l'adolescente Alpes-Maritimes
Nice : une lycéenne de 17 ans meurt d’une méningite foudroyante avant le bac

Il espère que la légitime défense ne sera pas retenue pour le bijoutier. "C'est grave", affirme-t-il. "Maintenant on va sortir les armes dans les rues (...) et le premier qui vient, qui va nous mettre une gifle, on va le calibrer." "Ma mère est choquée, elle est sous cachets et elle dort, mon père est au plus mal, on est tous au plus mal", confie Yannick. "Maintenant on veut que justice soit faite, mais qu'elle soit bien faite, pas qu'au nom du commerçant."

>
Un bijoutier tue un braqueur : "Il a voulu faire de l'argent facile", dit le frère de la victime Crédit Média : Tiphaine de Rocquigny | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nice Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764491971
Un bijoutier tue un braqueur : "Il a voulu faire de l'argent facile", dit le frère de la victime
Un bijoutier tue un braqueur : "Il a voulu faire de l'argent facile", dit le frère de la victime
DOCUMENT RTL - Le frère du braqueur abattu par un bijoutier mercredi à Nice se confie. Il réclame "que justice soit faite, et pas que pour le commerçant".
https://www.rtl.fr/actu/un-bijoutier-tue-un-braqueur-il-a-voulu-faire-de-l-argent-facile-dit-le-frere-de-la-victime-7764491971
2013-09-12 13:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JztWN4cWXLstVaCnDXJmhQ/330v220-2/online/image/2013/0911/7764462809_le-bijoutier-a-abattu-le-braqueur-lorsque-celui-ci-prenait-la-fuite-apres-avoir-attaque-sa-bijouterie-situee-a-nice.jpg